Corrigé philo

1887 mots 8 pages
Question n°1 :Thèse de Hume : Hume développe dans ce texte la thèse selon laquelle l'homme, parce qu'il est le plus démuni des animaux, parce que ses besoins naturels excèdent très largement ses moyens naturels de les satisfaire, ne pouvait survivre et s'élever au-dessus des autres espèces que par l'existence sociale. C'est la société qui nous donne une supériorité. Ce texte est donc une justification de l'existence sociale de l'homme.Organisation de l'exposé : Hume commence sa démonstration en soulignant la cruauté de la nature envers l'homme. Il précise que cette cruauté est double : d'abord aucun animal n'a autant de besoins que l'homme et, ensuite, nos facultés naturelles de les satisfaire sont tout à fait insuffisantes. Aucun autre animal n'est accablé de ce double handicap. Hume illustre sa démonstration par deux exemples. Premièrement le lion, s'il a, certes, beaucoup de besoins, dispose aussi de nombreuses dispositions (agilité, courage, force etc.) pour les satisfaire. Inversement, les herbivores comme le mouton et le bœuf n'ont pas les facultés du lion mais leurs besoins sont réduits en proportion. Hume développe la thèse de la faiblesse de l'homme : pour se nourrir l'homme doit chasser (et le gibier ne se laisse pas prendre facilement) ou travailler. Dépourvu de pelage, nu, sans protection innée, il nous faut de plus nous loger et nous vêtir. Or l'homme n'a aucune arme naturelle. Il est faible et inadapté physiquement à tant d'exigences.Hume termine son exposé en montrant que c'est la société avec la solidarité qu'elle implique qui va permettre à l'homme de survivre. Certes la société engendre des besoins supplémentaires mais elle permet à l'homme de cultiver ses facultés et donc de compenser largement l'augmentation des besoins. L'homme social seul est satisfait et heureux, ce qui lui serait impossible s'il vivait à l'état de nature.
Question n°2 :"Ses avantages sont proportionnés à ses besoins": Hume énonce cette affirmation à propos du lion. Les

en relation

  • Corrigé bac philo
    1077 mots | 5 pages
  • Corrigé dissertation philo
    3066 mots | 13 pages
  • Sujet de philo et corrigé
    84333 mots | 338 pages
  • Corrige bac philo sur le langage
    1420 mots | 6 pages
  • Pistes du corrige du bac de philo 2010
    284 mots | 2 pages
  • Droit fiscal - cas philo corrigé
    2437 mots | 10 pages
  • Corrigé bac 2009 philo
    1255 mots | 6 pages
  • Corrigé bac 2010 philo
    809 mots | 4 pages
  • Philo resume corrige type
    383 mots | 2 pages
  • Corrigé sujet bac philo ES 2014
    419 mots | 2 pages