corrige_BTS Management entreprises_2015

2566 mots 11 pages
BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR
MANAGEMENT DES ENTREPRISES
SESSION 2015
Première Partie : Analyse du contexte
1- Justifiez, en mobilisant des références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave Klaba relève d’une logique entrepreneuriale.
J.Schumpeter : « un entrepreneur est un agent économique dont la fonction est d’exécuter de nouvelles combinaisons de production qui correspondent à de nouveaux objets de consommation, de nouvelles méthodes de production, de nouveaux marchés ou de nouveaux types d’organisation industrielle. »
En bref, l’entrepreneuriat est la faculté de faire fructifier une valeur marchande en faisant coïncider une innovation et un besoin. La notion de risque est capitale.
L’entrepreneur sait repérer les opportunités et appréhender le changement et il sait en faire émerger un concept nouveau qu’il pourra faire fructifier. Il identifie, il exploite et il tire profit des opportunités qui se présentent à lui pour créer de la valeur, c’est ce qu’on appelle la logique entrepreneuriale.
De façon factuelle, la logique entrepreneuriale comprend 4 grandes composantes :
1) L’opportunité d’affaire : Octave KLABA a vu une opportunité d’affaires dans l’hébergement de serveurs informatiques lorsqu’il s’est aperçu qu’une simple « cabane en bois » suffisait pour développer ce business qui n’existait alors qu’aux Etats-Unis.
2) L’investissement : l’investissement étant source de création de valeur, les dirigeants qui s’inscrivent dans une logique entrepreneuriale investissent plus que les autres. On a ici un exemple très concret avec Octave KLABA, il est indiqué que la famille réinvestit chaque année l’intégralité des bénéfices afin de développer l’entreprise (p.4, ligne 21). Par ailleurs, de 1999 à 2013, l’investissement annuel avoisinait les 60 à 70 millions €, en 2013 il a été décidé que l’investissement sur 2 ans serait de 200 millions € (Ressource 2).
3) L’organisation : L’organisation interne de la société tourne autour de combinaisons

en relation