Cost kiling

8528 mots 35 pages
L'AUDIT DES RISQUES DANS LES OPERATIONS DE FUSIONSACQUISITIONS : LE CAS AEROSPATIALE-MATRA
Christine Pochet 1

Résumé La vague actuelle de fusions-acquisitions induit un développement sans précédent des missions d'audit d'acquisition. L'objet de ce travail est de procéder à l'exploration de cette forme particulière d'audit en s'appuyant tout à la fois sur un cadre conceptuel et sur l'étude d'un cas concret: celui de la fusion AérospatialeMatra. Mots clés. – Fusions-acquisitions – Pouvoir de négociation – Risques d'agence – Audit d'acquisition – Expertise indépendante – Méthodes d'évaluation.

Abstract The present wave of mergers and acquisitions involves an unprecedented development of acquisition reviews. The paper aims to inquire into that particular type of business review. It is based on a conceptual framework and a clinical study: the Aérospatiale-Matra merger. Keywords. – Mergers and acquisitions – Bargaining power – Agency risks – Acquisition review – Independent expertise – Valuation methods.

1

Maître de conférences, ESUG, Université Toulouse1 2, rue Albert Lautman, 31000 Toulouse Tél. : 05 61 63 37 05 – Fax. : 05 61 23 84 33 – e-mail : christine.pochet@univ-tlse1.fr

L’accélération récente de la vague de fusions-acquisitions amorcée depuis l’année 1998 a suscité un développement sans précédent des missions d’audit d’acquisition menées dans le cadre de procédures de due diligence1. Celles-ci constituent pour les grands cabinets un secteur en pleine expansion. En effet, les problèmes d'évaluation occupent souvent le cœur des négociations lors des rapprochements d'entreprises. Ils alimentent également une large part du débat sur l'opportunité économique de telles opérations pour les acquéreurs. Le taux d'échec élevé qu’elles connaissent est ainsi fréquemment attribué à la surévaluation par les partenaires des effets de synergie attendus de leur rapprochement (Pène, 1990). Ils sont enfin à l’origine d’un contentieux de plus en plus fréquent entre

en relation

  • Solutions chomage
    376 mots | 2 pages