Coucou les copains

Pages: 2 (323 mots) Publié le: 7 janvier 2011
Par définition, une limitation est comme un obstacle : ça nous empêche d'avancer et de faire ce qu'on veut. Mais alors, est-ce que ces lois, qui sont un ensemble denormes que l'individu doit respecter, sont un obstacle à la liberté de cet individu ?
En effet, l'homme va toujours chercher à être le plus libre possible pour pouvoirdécider lui-même de ses propres actes. C'est la liberté métaphysique. Ainsi, l'homme ne se déterminera qu'à partir de sa volonté.
Si c'était le cas, on pourrait dire quel'homme est un être libre. Seulement, l'homme n'est pas seul sur Terre car il est entouré d'autres personnes avec lesquelles il vit en société. Les hommes sont alorscensés s'écouter et se respecter entre eux.
C'est pour cela que des lois ont été inventées, pour que les hommes puissent vivre en collectivité. Ainsi, comme l'a ditRousseau, les loi représentent : « l'expression de la volonté générale ». Donc, le peuple n'est plus un de personnes mais comme un individu qui décide des règles à suivre àtravers ses représentants. L'homme sera donc guidé par des lois qu'il est censé s'être imposé à lui-même car il fait partie du peuple. Mais, peut-il se reconnaître danstoutes ces loi ? Pour Lénine, dans L'Etat et la Révolution : « Tandis que l'Etat existe, pas de liberté ; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat. » Donc, pourlui, quand il n'y aura plus de lois et plus de gouvernement pour faire respecter ces lois, le peuple sera enfin libre. L'individu aura sa liberté d'agir et pourra êtrel'acteur de ses actes. Mais alors, il n'y aura plus vraiment d'idées de collectivité car, étant libre, l'homme n'a plus à se soucier que de lui même et de ses besoins.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le copain
  • Coucou coucou coucou coucou
  • coucou
  • Coucou
  • coucou
  • Coucou
  • Coucou
  • Coucou

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !