Coup de gueule à l'enseignement.

Pages: 8 (1830 mots) Publié le: 10 juin 2012
Bruxelles, le 9 février

Madame Kirt,
Suite à notre entretien et votre demande, voici posé sur papier les raisons de mon départ de l’ACJ pour l’école de pédagogie alternative à Gouvy.

Au cours de mes investigations, j’ai pu me créer un ressenti et une idée de l’enseignement qu’offrait cette pédagogie alternative. De plus, pour des raisons personnelles et d’autres plus communes, je perdaispeu à peu goût à l’école et ma démotivation se faisait ressentir dans mon attitude en classe et dans mes notes. Je quitte cependant l’Acj avec un bon souvenir et profite de cette occasion pour exposer les quelques différences qui guident mon choix.

Premièrement, comme nous l’avons déjà évoqué, l’alter-école bénéficie d’un réel avantage, comme son moindre nombre d’élèves. Lorsqu’une classe secompose d’une dizaine d’élèves, la dynamique de groupe est tout autre, le contact avec le professeur est facilité tout comme l’attention des élèves pour le cours. Ces simples faits sont déjà une grande avancée et permettent une meilleure exploitation des compétences des élèves. Ces facilités sont une source majeure de motivation pour les élèves, et justement voilà un point important que cultive cetteécole, la motivation.
Par exemple, la matière vue en classe : un élève veut analyser l’enfer de Dante et bien son travail fera office de réel découverte du mouvement classique et baroque, et cela même si le livre ne figure pas au programme. Un élève ayant déjà acquis les bases de l’électricité pourra librement s’avancer dans la matière du cours de physique et être côté sur cet avancement.
Laliberté face à la matière permet de créer une réelle pédagogie de projet. L’élève demande à pouvoir sortir des sentiers battus cela lui sera permis et ce sera à lui de se montrer compétent et d’arriver à ses fins. Bien sûr, tout cela demande un contact particulier avec le professeur, c’est pourquoi à l’alter-école l’enseignant sera considéré comme l’égal de l’élève. Le professeur sera à justetitre un enseignant et non un symbole d’autorité. Cela peut être sujet à discussions. Mais, je pense que l’abandon de l’abus de pouvoir, le refus de dialogue, le chantage et les autres problèmes qu’amènent les rapports de forces élèves-enseignant sont de trop grand gain pour être blâmé par la critique facile et rapide telle que : « l’élève doit faire face à une figure d’autorité et à un règlementsinon comment apprendra-t-il à vivre dans la société ». Cette communion entre cadre et élève permet l’installation d’une communauté où la parole de l’élève à un poids réel. D’énormes progrès ont été faits dans les écoles, aujourd’hui le poste d’éducateur permet à l’élève de se faire entendre, l’écoute est devenue une base dans les projets pédagogiques, mais qu’en est-il des résultats ?
Les élèvespeuvent se faire entendre mais ne sont pas écoutés, leurs paroles n’ont pas de poids et une fois de plus un rapport de force se crée, ce sera à qui rejettera la faute sur l’autre. Par exemple, l’élève se trouvant dans un problème d’échec, rejettera la faute sur les professeurs qui lui rappelleront l’existence du rattrapage et ainsi de suite.
Bref, une école soutenue par les élèves eux-mêmes, voilàce à quoi tend l’alter école. Car à Gouvy, l’élève s’occupe de la cantine, de la gestion administrative et de l’organisation des sorties scolaires. Il est sûr que tant de changements pourront en dérouter plus d’un, c’est pourquoi des groupes de suivi ont été créés. Les groupes de suivis, comme leur nom l’indique, sont des groupes composés de trois à cinq élèves ayant pour guide un référent.Celui-ci s’assurera que l’élève reste dans les clauses du contrat (le contrat est la matière que le programme oblige de voir), que les élèves profitent au mieux des avantages que leur offre l’école et enfin que celui-ci ne sente pas perdu dans sa nouvelle vie d’émancipé. Car oui, l’école étant dans la province du Luxembourg et la plupart des élèves habitant Bruxelles, la vie dans le foyer familial se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • A couper
  • Bac a coup sur
  • Coup a la tete
  • A propos de l'enseignement
  • L'enseignement du droit à Dakar
  • L'enseignement à l'époque moderne
  • Linguistique appliquée a l'enseignement des langues
  • Objectif de la formation initiale à l'enseignement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !