Couple

552 mots 3 pages
Depuis longtemps, nos sociétés successives ont placé juridiquement le couple comme un modèle Et ce modèle perdure pour la plupart des hommes et femmes en tant qu’idéal de vie.
Pourquoi, le couple suscite t-il autant d’intérêts ?
La conception du couple repose sur de nombreux paramètres qu’il me paraît indispensable d’expliquer, pour tenter d’éclairer les choix qui nous guident dans ce mode d’existence.

Le rôle de l’histoire dans la conception du couple

L’individu en tant qu’entité individuelle

L’individu a toujours eu besoin de la société pour exister légalement : car selon Platon « l’individu est par essence imparfait, l’individu a besoin de la Société, il ne peut y avoir de droit en l’absence de législation étatique » (De la République et des Lois)
Ainsi Platon, bien avant l’heure organisait un lien de subordination de l’individu vers la société.
C’était le commencement de l’idée de l’intérêt général de la société, de l’ordre public soumis à chaque particulier.
Il convient donc d’examiner l’être humain dans son individualité : cette entité personnelle doit d’abord exister par elle-même, se développer harmonieusement, se projeter dans son avenir et être potentiellement apte à faire des choix de toute nature, propres à donner du sens à sa vie et à en tirer le meilleur profit.
C’est à ces conditions que la personne pourra envisager d’élargir sa propre existence, à d’autres individus.
Chaque individu séparément obéissait à des règles précises instituées par les états successifs régissant leurs actes privés individuels et collectifs.
Par conséquent, le couple n’échappait pas à cette forme d’organisation.
Faut-il y voir là une certaine aliénation des libertés individuelles ?
Il est certain que de ce point de vue, les droits des individus étaient assez restrictifs particulièrement en ce qui concerne la liberté des femmes.
Elles ne disposaient pas de prérogatives personnelles et patrimoniales : elles dépendaient juridiquement de leur mari, ne

en relation

  • Le contrôle social parvient-il a supprimé toutes ses déviances
    1470 mots | 6 pages
  • L'ère du vide
    1022 mots | 5 pages
  • Cass 4 mars 1983
    528 mots | 3 pages
  • la montée de l'individualisme
    980 mots | 4 pages
  • Lexique stg premiere
    3107 mots | 13 pages
  • De fis sociauxH15
    841 mots | 4 pages
  • La société doit-elle prévaloir sur l'individu?
    899 mots | 4 pages
  • Le socialisme utopique
    1784 mots | 8 pages
  • Durkheim et weber
    1604 mots | 7 pages
  • Dans quelles mesures les conduites risque participent
    1313 mots | 6 pages
  • L'invention de soi
    307 mots | 2 pages
  • Couple
    4323 mots | 18 pages
  • Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts
    740 mots | 3 pages
  • Couple
    252 mots | 2 pages
  • Fondamentaux
    3231 mots | 13 pages