Cour de droit administratif s3

48830 mots 196 pages
Pour un arrêt, il faut connaître les faits, la juridiction, l’année et le nom des parties (jour et mois : pas indispensable). Pour une copie, il faut qu’elle soit construite intelligemment. Partiel : choix entre deux sujets => un cas pratique ou un commentaire d’arrêt. Dans un commentaire d’arrêt, il ne faut pas d’accumulations de connaissances mais discuter sur la manière dont le juge à statuer sur un litige. Il ne faut pas faire du remplissage !! Pour le cas pratique, les questions posées sont déconnectées les unes des autres dans la mesure du possible. Il faut de la méthode et surtout pas du remplissage. Manuels intéressants : ! - le précis de droit administratif de Frier et Petit ! ! ! ! - le breton - Droit administratif général Suivre l’actualité car c’est une matière jurisprudentielle qui bouge tout le temps. www.alyoda.fr => site intéressant dont elle est responsable : 3 revues de jurisprudence par an comportant un résumé des arrêts + commentaires d’universitaires + JA qui motivent leur raisonnement. Introduction générale D’un point de vue schématique, on pourra dire que le droit administratif est la matière représentant le pendant du droit civil, du droit du travail pour l’administration c’est à dire que, pour les personnes privées, leur vie juridique va être organisée par le droit privée. Dans le droit administratif, il y a du droit des contrats, des biens, de la responsabilité, du droit de la fonction publique, etc le tout applicable à l’administration. Pour les personnes privées, on a le droit pénale, le droit civil et pour l’administration on a le droit administratif. Cependant, ce n’est qu’une première idée parce que le droit français n’est pas pensé sur cette répartition binaire qui est : pour les personnes privées, principalement du droit privé mais aussi du droit administratif. Il n’y a pas d’adéquation entre la nature de la personne et le droit qui lui est applicable. Pour les personnes publiques, on leur applique principalement le droit

en relation

  • Droit adms
    3993 mots | 16 pages
  • environnement juridique et commercialité
    1988 mots | 8 pages
  • Domaine public
    5026 mots | 21 pages
  • Économie de finance publique
    7540 mots | 31 pages
  • Droit administratif
    20377 mots | 82 pages
  • admin
    24588 mots | 99 pages
  • Droit administratif
    10100 mots | 41 pages
  • projet de la ficelle
    9023 mots | 37 pages
  • Cours civil
    8806 mots | 36 pages
  • Crime contre l'humanité
    21789 mots | 88 pages