Cour régime des obligation

49033 mots 197 pages
REGIME DES OBLIGATIONS

Examen UE 1 : écrit de trois heures. Aucune dissertation. Plus probable : cas pratique.

Introduction générale :

Le droit des obligations pour l’essentiel est le contrat et la responsabilité civile. Le régime général de l’obligation est tout ce qu’il advient de cette obligation et tout ce que l’on peut en faire une fois qu’elle est née d’un contrat, de la responsabilité. Matière indispensable car on retrouve le régime en droit des sociétés, en droit des sûretés…
Illustration : la vente d’un fonds de commerce. On a emprunté pour l’acquérir. Maintenant, on le vend. Il n’est peut être pas indispensable que je conserve la charge d’un remboursement alors que je n’ai plus les revenus me permettant de payer. Celui qui l’acquiert a peut être intérêt à utiliser l’emprunt contracté pour payer le prix de vente du fonds de commerce. Peut-on céder un tel contrat, une dette ? Mécanisme de la délégation. 2nde illustration : contrat obligeant la personne à fournir une prestation régulière pour dix ans, la personne décède. Ces héritiers sont-ils tenus ? Dans la même proportion ?
Le régime des obligations permet de répondre à ces différentes interrogations.

Rappels :

L’obligation peut présenter un visage très varié, il y a différentes sortes d’obligations et toutes ne seront pas soumises à un régime véritablement identique. Quelques exemples tirés de contrats classiques : la vente (de la vente va naître des obligations pour l’acquérir qui est de payer le prix c’est une obligation de somme d’argent, du côté du vendeur il existe plusieurs obligations de donner qui est de transférer la propriété, obligation de livrer qui est de mettre la choses à disposition de l’acquéreur, obligation de faire). Toutes les opérations économiques que l’on veut réaliser passent nécessairement par ce type d’obligation. On peut prendre également l’exemple de l’obligation de non concurrence qui est une obligation de ne pas faire. Il existe donc une grande variété

en relation

  • Cour de Régime des obligations
    13618 mots | 55 pages
  • Commentaire de l’arrêt de la cour de cassation, chambre commerciale, du 11 octobre 2005
    2044 mots | 9 pages
  • Arrêt Mercier
    1295 mots | 6 pages
  • Arret sur principe de non cumul de responsabilité
    1812 mots | 8 pages
  • Commentaire d’arrêt : civ. 1ère 27 avril 2004 n°02-16291
    1872 mots | 8 pages
  • Droit de la responsabilité
    5840 mots | 24 pages
  • La formation du contrat de vente
    3475 mots | 14 pages
  • Les vices du consentement. dissertation.
    6739 mots | 27 pages
  • Extinction du cautionnement
    3744 mots | 15 pages
  • commentaire d'arret myh'ro
    2030 mots | 9 pages