Courage

Pages: 12 (2859 mots) Publié le: 24 janvier 2011
Fin du cours sur la poésie engagée.

1- Courage

Courage
 
Paris a froid Paris a faim Paris ne mange plus de marrons dans la rue Paris a mis de vieux vêtements de vieille Paris dort tout debout sans air dans le métro Plus de malheur encore est imposé aux pauvres Et la sagesse et la folie De Paris malheureux C'est l'air pur c'est le feu C'est la beauté c'est la bonté De ses travailleursaffamés Ne crie pas au secours Paris Tu es vivant d'une vie sans égale Et derrière la nudité De ta pâleur de ta maigreur Tout ce qui est humain se révèle en tes yeux Paris ma belle ville Fine comme une aiguille forte comme un épée Ingénue et savante Tu ne supportes pas l'injustice Pour toi c'est le seul désordre Tu vas te libérer Paris Paris tremblant comme une étoile Notre espoir survivant Tu vas telibérer de la fatigue et la boue Frères ayons du courage Nous qui ne sommes pas casqués Ni bottés ni gantés ni bien élevés Un rayon s'allume en nos veines Notre lumière nous revient Les meilleurs d'entre nous sont morts pour nous Et voici que leur sang retrouve notre coeur Et c'est de nouveau le matin un matin de Paris La pointe de la délivrance L'espace du printemps naissantLa force idiote a ledessous Ces esclaves nos ennemis S'ils ont compris
S'ils sont capables de comprendre Vont se lever.

1942

Paul éluard, in Au Rendez-vous allemand, éditions de Minuit, 1945.

Etude du poème.

Quel est le message transmis dans ce poème ? À qui s’adresse-t-il ? Développez vos réponses à l’aide du texte.
Le message transmis par ce poème est présent dès le titre : « Courage » ; courage àceux qui souffrent maintenant du froid et de la faim, car cela ne durera pas. « Paris malheureux » (vers 7) cessera un jour, car « Tu vas te libérer Paris » (vers 21), « de la fatigue et de la boue » (vers 24). Le poème transmet un message d’espoir. Ce message s’adresse à ceux qui souffrent, donc aux Parisiens : « Frères ayons du courage » (vers 25).

Quelle est la forme de ce poème ?Justifiez votre réponse.
C’est un poème en vers libre :
Poème en vers irréguliers.
Absence de rimes
Absence de ponctuation.

Qu’est-ce qui rythme ce poème ? Développez votre réponse en relevant des éléments du texte.
C’est la répétition qui rythme le poème. C’est d’abord la répétition de « Paris » qui scande le début du poème (vers 1 à 4). D’autres répétitions émaillent aussi letexte : de nombreuses expressions sont répétées tout au long du poème :
« C'est l'air pur c'est le feu / C'est la beauté c'est la bonté » (vers 8 et 9).
«  Tu vas te libérer Paris / Tu vas te libérer de la fatigue et de la boue » (vers 21 et 24).
« Ni bottés ni gantés ni bien élevés » (vers 27).
« S’ils ont compris / S’ils sont capables de comprendre » (vers 37 et 38).Dans quels termes Paul éluard évoque-t-il Paris ?
Tout d’abord, « Paris » est une métonymie pour le poète : ce n’est pas Paris qui a froid, ce sont les habitants de Paris.

La métonymie est une figure de style qui associe deux réalités proches, telles que le contenant pour le contenu, l’effet pour la cause... Exemples : la ville dort (ses habitants), il s’est fait refroidir (tuer), je voisune voile à l’horizon (un bateau). Certaines métonymies sont si banales qu’on ne les repère même plus ! Exemples : je bois un verre (ce qu’il y a dedans) au café (débit de boissons).

Éluard évoque aussi Paris comme une personne, donc il fait une personnification :
« Ne crie pas au secours Paris » (vers 12).
« Paris ma belle ville... Ingénue et savante » (vers 16 et 18).
« Tune supportes pas l’injustice » (vers 19).
« Tu vas te libérer Paris » (vers 21).

La personnification est un procédé qui attribue un caractère humain à ce qui ne l’est pas, une idée, un objet ou un animal.

Que représente cette « force idiote » dont parle le poète à la ligne 35 ? Expliquez la fin du poème.
Cette « force idiote », c’est évidemment la force nazie. « Ces esclaves...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • courage
  • Le courage
  • Le courage
  • Courage
  • Courage
  • Courage
  • Courage
  • Courage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !