Cours conscience-inconscient

Pages: 22 (5258 mots) Publié le: 19 mars 2013
La conscience

1) L’inconscient :

a) La notion d’inconscient en philosophie :
Je peux parler tout en ignorant les lois de la linguistique qui me font articuler et agencer mes mots. Je peux marcher en étant inconscient d’une partie des mouvements que j’effectue pour marcher. Je peux vivre en étant inconscient des processus physiologiques qui maintiennent mon corps en l’état : renouvellementdes cellules, croissance des ongles et des cheveux, le flux du sang dans mes veines… Mais suis-je encore le même si une partie de moi m’échappe et me fait penser, agir, aimer sans que j’en ai pleinement conscience ? Ce qui échappe à ma conscience, ce ne sont plus seulement des mécanismes neutres mais bien la compréhension de mes propres actes qui me permette de dire : « je veux, je crois, jepense… ».
Le problème reste de connaître par quel moyen nous pouvons savoir que notre inconscient existe ? Puisqu’il est psychique, il échappe à l’observation d’autrui. Puisqu’il est inconscient, il échappe à ma propre observation (vouloir observer l’inconscient, c’est le rendre conscient donc le détruire).
Je peux agir envers une personne avec un sentiment de jalousie inconscient mais reconnaître plustard, en y portant un peu plus d’attention, l’origine de mes actes. Ne s’aveugle-t-on pas toujours consciemment sur les causes de nos actions ? Faut-il réellement admettre alors l’existence d’un inconscient séparé ? Ou bien ne faut-il pas plutôt le qualifier, comme le fait Jean-paul Sartre, de conscience obscure ou de pré-conscience afin de ne pas déresponsabiliser les hommes ?

L’altéritéradicale en moi : la possession.
Altérité : (non-identité) caractère de ce qui est autre.
Dans les croyances magiques de la plupart des peuples, la possession est vécu comme une réalité psychologique où l’autre en nous-mêmes devient un être réel, objectif. (objectif : opp. Subjectif chose qui existe hors de notre esprit et indépendamment de l’opinion que l’on a sur cette chose). On croit alors qu’il y a un être étranger dans l’âme : diable, démon, esprit mauvais…. Le problème philosophique commence réellement quand cet élément étranger est perçu comme une part, ni volontaire, ni involontaire, de soi-même. C’est nous et ce n’est pas nous.

L’altérité comme division avec soi-même :
L’ignorance est la première ombre de la conscience : c’est l’illusion que l’on a d’être certain de sonsavoir (Socrate : « l’ignorance qui se connaît ignorante est le premier stade de la lucidité »). Les préjugés, les opinions, les stéréotypes sont ces pensées toutes-prêtes que l’on croit sienne mais qui font agir, dire et penser contre le gré de sa conscience.
De même, les passions (états affectifs excessifs : dévotion, haine, jalousie, ambition, avarice, admiration… intérêt exclusif porté à unobjet) agissent contre le pouvoir de notre conscience, souvent impuissante face à leurs débordements.
Mais on peut trouver aussi une grande variété d’états de conscience (en fonction de la lucidité et de la vigilance). [ L’état de conscience du monde qui nous entoure s’obscurcit lorsqu’on s’endort ou qu’on s’évanouie]. Dans la plus simple perception, nous pouvons faire l’expérience de tout ce quinous échappe. Ainsi, lorsqu’on entend la mer depuis la plage, perçoit-on consciemment le bruit de chaque vague et des milliards de gouttes qu’elle contient ? Et pourtant, il faut les entendre toutes pour percevoir le bruit de la mer…
Texte de Leibniz : les petites perceptions obscures auxquelles la conscience ne prête aucune attention et qui pourtant peuvent être saisi par elle.

b) La notiond’inconscient en psychanalyse :

« On nous conteste de tous côtés le droit d'admettre un psychique inconscient et de travailler scientifiquement avec cette hypothèse. Nous pouvons répondre à cela que l'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et que nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. Elle est nécessaire, parce que les données de la conscience...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La Conscience Et L Inconscient
  • Conscience-inconscient
  • Conscience et inconscient
  • Conscience et inconscient
  • Cours Inconscient
  • Conscience, inconscient, sujet
  • Conscience, inconscient, liberté
  • Sujet, conscience et inconscient

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !