Cours de cassation 28 février 1995

Pages: 2 (293 mots) Publié le: 5 janvier 2015
Fiche d’arrêt page 3

Les faits :

Les époux Benoit ont décidé d’acheter une chaise monte-escalier à la société Derby SOPAL. Un des vendeurs de la société est venu l’installer dansleur immeuble. Or cet appareil ne fonctionne pas à cause de la qualité du courant fourni par EDF. Ainsi, les époux Benoit refusent de payer et sont assignés par la société Derby SOPAL.Procédure :

1er Degré : pas noté mais Tribunal du commerce ou TGI
Demandeur = société Derby SOPAL
Défendeur = époux Benoit car «assignés en paiement»
Jugement = pas noté2eme Degré : Cour d’appel de Caen, le 6 février 1992
Appelant = société Derby SOPAL
Infirmé = époux Benoit
Arrêt = les époux Benoit doivent payer la somme réclamée par la sociétéDerby SOPAL

Cour de Cassation Chambre Civile 1, le 28 février 1995
Demandeur au pourvoi = les époux Benoit car ils ont perdu devant la cour d’appel
Défendeur = société Derby SOPALDécision = arrêt de Cassation avec renvoie devant la cour d’appel de Rouen.

Arguments :

Les époux Benoit
La société Derby SOPAL avait affaire à un client profane et donc il devaitle conseiller et l’informer sur la chaise monte-escalier.

La société Derby SOPAL
L’appareil ne fonctionne pas à cause d’une mauvaise qualité de courant fourni par EDF. Cetteanomalie est difficile à apercevoir, il fallait un expert et du temps pour vérifier la qualité du courant, or la société Derby SOPAL n’était pas obligé de faire ces opérations techniques.Réponse de la Cour d’Appel et de la Cour de Cassation
Le vendeur de biens d’équipement n’avait pas les compétences requises pour vérifier l’endroit de l’installation du produit.
Réponseau problème de droit :

Le vendeur professionnel doit il informer le client profane des conditions dans lesquelles le client sera amené à utiliser la chose vendue ?

NON
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cour de cassation 28 février 2006
  • Cour de cassation. 1ère civ. 28 mars 1995
  • Cassation 2e civ 22 février 1995
  • Commentaire d'arrêt de la cour de cassation du 28 février 1996
  • Fiche d'arrêt cours de cassation 28 mars 200
  • Arret chambre civile cour de cassation 28 février 1996
  • 2ème chambre civile de la cour de cassation en date du 28 février 1996
  • 28 Février 2002

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !