Cours de philo

4914 mots 20 pages
conclusion: le moment grec de la cosmologie
Ce qui précède permet de dégager 3 caractéristiques de la cosmologie grecque : 1. La cosmologie est profondément rationnelle : Basée sur l’observation de la nature, la perception que nous avons du monde. Cosmologie est rationnelle car déjà élaborée par la raison, elle met en œuvre des opérations de raisonnement > passer du multiple à l’unité qui est à l’origine de cette multiplicité

2. Illusion particulière à la nature : Pas tellement ce que je peux connaitre, c’est une spontanéité originaire, ce qui se développe à partir d’elle-même, ce qui afflue vers nous.

3. Les grecs sont les premiers à s’interroger sur le surgissement même du monde, démarche qui consiste à expliquer les évènements initiaux de l’univers et à rechercher quelque chose d’absolument simple, singulier, à la source de notre univers. COSMOLOGIE : REPRRESENTATION GLOBALE

Comment à commencer le monde ? Il y a une dimension de l’infinité dans l’univers. Au sens grec, il y a un indéfini (tuyau exam) la sophistique
Protagoras
Il donne naissance à la sophistique qui est l’art de la discussion, de la parole, de l’éloquence. Ce sont des professeurs qui se font payer pour apprendre l’art de prendre la parole. Leur objectif est la persuasion (= faire adhérer une autre personne à une thèse peu importe laquelle).
«L’homme est la mesure de toute chose »
Elle consiste à dire que la position fondamentale est le relativisme (= ce qui est vrai, est vrai pour moi). Toute vérité est relative au sujet qui énonce cette vérité. Toutes les opinions sont vraies car elles sont l’expression que ressent un individu à un moment donné. La thèse est de dire :
« Les choses sont telles qu’elles nous apparaissent »
Il faut montrer qu’il y a une identité entre 2 évènements et la manière telle qu’elles apparaissent. La perception que nous avons du monde en dépend. la conception du langage
Le langage est compris comme un instrument de persuasion. Il y a

en relation

  • Philo : cours de philo
    1473 mots | 6 pages
  • cours philo
    11330 mots | 46 pages
  • cours philo
    337 mots | 2 pages
  • Cours philo
    1469 mots | 6 pages
  • Cours de philo
    2056 mots | 9 pages
  • Cours de philo - la naissance de la philo
    1709 mots | 7 pages
  • Cours de philo
    123047 mots | 493 pages
  • Cours de philo
    1240 mots | 5 pages
  • Cours de philo
    569 mots | 3 pages
  • Cours philo
    409 mots | 2 pages