Cours droit administratif

3138 mots 13 pages
Historique et définitions : Administration : réalité organique, structures, institutions, personnes qui exercent une activité particulière au service des administrés, d’intérêt général et qui disposent de prérogatives particulières. réalité matérielle : le fait d’administrer, gérer des affaires, servir réalité constitutionnelle : renvoie à la théorie de la séparation des pouvoirs, administration= charge de la fonction exécutive. Le gouvernement ne fait pas que exécuter mais détermine et conduit la politique de la nation. Pour que le pouvoir exécutif mène à bien sa mission, il lui faut une structure particulière = Administration qui sera subordonnée à l’exécutif. Le terme d’administration désigne des personnes publiques sujets de droits et d’obligation détenant une personnalité morale (CT, établissements publics). Le DA peut aussi s’appliquer à une administration particulière, celle qui est composée des personnes morales de droit privé qui accomplissent une mission d’intérêt général (délégataires de services publics, concessionnaires de services publics, associations). Toutes ces structures privées doivent toujours rester sous le contrôle de la personne publique. Dans le cadre des ces activités ou l’administration agit comme n’importe quelle personne privée en respectant des règles de gestion privée  le droit commun va s’appliquer et la compétence est celle du juge judiciaire ; ou l’administration utilise des prérogatives particulières ou respectent des suggestions particulières pour accomplir une mission liée à l’intérêt général le droit administratif s’applique et la compétence est celle du juge administratif. L’administration s’est beaucoup développée avec le développement des missions de l’Etat. Le principe révolutionnaire ne pouvait pas supporter que le judiciaire juge l’administratif. Aujourd'hui c n’est pas le juge judiciaire qui juge l’administration. L’administration va se juger elle même en considérant

en relation

  • Cours droit administratif
    13888 mots | 56 pages
  • Droit administratif ( cours )
    16224 mots | 65 pages
  • Cours droit administratif
    3382 mots | 14 pages
  • Cours de droit administratif
    16984 mots | 68 pages
  • Cours droit administratif
    2331 mots | 10 pages
  • Cours de droit administratif
    6696 mots | 27 pages
  • Cours de droit administratif
    47785 mots | 192 pages
  • Cours droit administratif
    26830 mots | 108 pages
  • Droit administratif (cours)
    62170 mots | 249 pages
  • Cours de droit administratif
    40240 mots | 161 pages