Cours droit des affaires

35744 mots 143 pages
Droit des affaires
_____________________________________

Le droit des affaires peut également porter le nom de droit du commerce. Mais l'existence d'un droit commercial n'est pas une nécessité logique ; on peut trouver des système juridique dans lesquels ce droit n'existe pas. En droit français, le droit commercial a des règles propres mais également une juridiction autonome (le tribunal de commerce). C'est alors un droit autonome. Il existe certains échanges qui nécessite une juridiction propre. Quel est alors le domaine du droit commercial ? Il faut noter le mot "commerce" et vient alors la question "Comment faut-il entendre le commerce ?" On distingue les choses qui font partie du commerce mais aussi les choses hors commerce. Il est des choses qui sont dans le commerce au sens du droit civil mais qui pour autant ne relèvent pas du droit commercial (ex : l'immobilier). On peut penser qu'il faut entendre le mot "commerce" comme s'appliquant à la circulation des richesses, aux opérations de revente. Mais cette définition du droit commercial a pour défaut d'être trop restrictive car on peut voir qu'elle ne s'applique pas aux industries. Le droit commercial concerne alors les activités de distribution mais aussi les activités de production. Il va concerner essentiellement les activités exercées à titre professionnel. Cela concerne aussi les activités de service ; services financiers (banque, bourse, assurances) ; activités de transport (terrestres, aériens, maritimes). Secteurs qui n'en relèvent pas ? En principe, le droit commercial ne régie pas les activités qui ne seraient pas exercées à titre professionnel alors même qu'elle relèveraient des domaines cités. De plus, certaines activités ne sont pas régies par le droit commercial alors même qu'elles sont exercées à titre professionnel comme les activités agricoles, d'extraction, immobilières. Il faut noter aussi les activités artisanales ( = l'artisan n'est pas loin d'être un ouvrier et fait peu de profils,

en relation

  • Cours droit des affaires
    7292 mots | 30 pages
  • Cours droit des affaires
    966 mots | 4 pages
  • Cours droit des affaires
    42346 mots | 170 pages
  • Cours droit des affaires
    14584 mots | 59 pages
  • cours droit des affaires
    44209 mots | 177 pages
  • Cours droit des affaires
    38810 mots | 156 pages
  • Droit des affaires - cours
    7646 mots | 31 pages
  • Cours droit des affaires
    11262 mots | 46 pages
  • Cours droit des affaires
    33332 mots | 134 pages
  • Cours droit des affaires
    19236 mots | 77 pages