cours economie

Pages: 5 (1120 mots) Publié le: 10 juillet 2014
a- Les composantes de la masse monétaire

La masse monétaire est la quantité de monnaie présente à un instant donné dans une économie.
Elle est mesurée par des agrégats monétaires, grandeurs synthétiques qui regroupent des actifs monétaires ou quasi-monétaires (livrets de Caisse d’Epargne, épargne-logement, etc.) détenus par les agents non financiers auprès des institutions financièresmonétaires (IFM).
Ces agrégats se distinguent par les degrés de liquidité des éléments qui les composent.
Au sein de la zone euro, la Banque Centrale Européenne (BCE) a établi la classification suivante :
• M1 est un agrégat étroit qui regroupe tous les moyens de paiement, au sens strict du terme, en euros : pièces, billets, avoirs en comptes chèques ;
• M2 (souvent assimilé à « la masse monétaire») regroupe M1 et tous les comptes sur livrets détenus par les résidents de la zone euro (dépôts remboursables d’une durée inférieure ou égale à 2 ans auprès des IFM et de l’administration centrale) ;
• M3 regroupe M2 et les instruments négociables, les titres d’OPCVM monétaires (SICAV ou FCP) ainsi que les titres de créance d’une durée initiale inférieure ou égale à 2 ans émis par les IFM.
b-La creation monetaire
Les économistes ont coutume de dire que « ce n'est pas la monnaie qui fait le crédit, c'est le crédit qui fait la monnaie ». La monnaie ne doit pas être analysée comme un stock préexistant et invariable. La création de richesses matérielles nécessite une création monétaire permanente par l'ensemble du système bancaire mais cette création monétaire est encadrée, notamment parla Banque Centrale de chaque État ou de chaque zone monétaire.
Ce sont les opérations de crédit, donnent lieu à la création de monnaie. Les banques créent alors de la monnaie scripturale, qui consiste dans des jeux d'écritures comptables de crédit et de débit des comptes de leurs clients. Il suffit pour comprendre ce mécanisme de savoir que l'octroi d'un crédit conduit à l'augmentation d'unmontant égal de la masse monétaire. En effet, lorsqu'un banquier prête de l'argent à un ménage pour acheter une voiture, il ne prélève pas l'argent sur le compte d'un autre client : il crée de la monnaie pour un montant équivalent au montant du prêt accordé et le crédite sur le compte bancaire du ménage.
Il existe des limites à ce mécanisme. Le banquier ne doit prêter de l'argent qu'à partir dumoment où un agent fait une demande de crédit. Cet agent doit être solvable, c'est-à-dire capable de rembourser la somme prêtée. Ensuite, l'institution financière prêteuse est obligée de constituer des réserves sur un compte tenu par la Banque de France en proportion du montant des crédits accordés et d'autres réserves pour faire face aux retraits de billets de ses clients. Elle conserve donc desliquidités monétaires.
• À l'inverse, le remboursement d'un crédit conduit à la destruction de la quantité de monnaie correspondante. Lorsque le client rembourse la somme prêtée (pour l'achat de la voiture dans l'exemple précédent), le crédit s'annule progressivement et la masse monétaire correspondante est détruite.
• L'évolution de la masse monétaire (M1) dépend donc du solde de la création et dela destruction monétaires, c'est-à-dire du montant des crédits accordés et des crédits remboursés.
• Pour ce qui concerne la monnaie fiduciaire, les billets sont fabriqués près de Clermont-Ferrand (à Chamalières) par le biais de la Banque de France, elle-même placée sous le contrôle de la Banque centrale européenne (BCE). Elle les fabrique lorsque les institutions financières lui en demandent poursatisfaire la demande de leurs clients. Les pièces de monnaie, appelées monnaie divisionnaire, sont fabriquées par un établissement appartenant à l'État (Monnaie de Paris), situé à Pessac. Il s'agit d'un droit qu'il détient en vertu de la puissance publique, qualifié de droit régalien (ou royal). C'est un pouvoir discrétionnaire dont il ne doit pas abuser. L'État a perdu beaucoup de ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cours économie
  • Cours économie
  • Cours économie
  • Cours economie
  • Cours Economie
  • Cours d 'économie
  • Cours économie
  • Cours economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !