Cours histoire du droit l1 sem1

6273 mots 26 pages
histoire du droit.

Chapitre introductif :

apparition de la tradition juridiques oriental. usage ancien auquel les membres de ce groupe adhère les société préhistoriques doivent connaître de tels usage , attendre l'écriture pour que le droit puisse évoluer se transformée et laisser des traces de son existence . apparut en Mésopotamie , l'homme entre dans l'histoire et le juriste qui l'accompagne peut s'appuyer dans les témoignage direct . Au proche orient ; deux droit :cunéifeform et le droit hébraïque . Par delà leurs différences avec des ressembles et avec une génétique commune qui régissent des sociétés séculières (laïques )

section 1 : LES DROITS CUNEIFORME

Les mésopotamiens ignoré l'abc ils se servaient de signe graver dans des tablette , clou "coin" (les coin qui ont donner cunéiforme ). Cette écriture déchiffrée tardivement au 19°s ; langue d'unité pour le droit pour une période de 3 millénaire qui couvre l'ensemble de la Mésopotamie . le droit de ces société mezo se caractérise par son empirisme et par ça forte imprégnation religieuse .

paragraphe 1 : Un droit empiriques

La tablette :texte législatif , rassembler dans des codes , et ordonné dans des édit royaux , texte législatif ordonnée dans les cunéiformes la doctrine ne joue aucun rôle , principale source c'est la coutume oral ,accumulation de cas particulier ,d'ou se dégage avec le temps les principes directeur qui vont s'affermir avec le temps mais sans jamais être consacré comme une règle absolu . pas d'abstraction , cas par cas . jamais n'est définit le vole.
Le Code de Lipit-Ishtar est un recueil législatif de la Mésopotamie ancienne, rédigées durant le règne de Lipit-Ishtar (vers 1934-1924 av. J.-C.), roi de la cité d'Isin qui dominait alors une grande partie du sud de la MésopotamieLes contrats succession connu et pratiquer a Babylone sans jamais être défini . elle reste abstrait ,elle se présente sous une forme casuistique

en relation