Cours - la matière et l'esprit

4250 mots 17 pages
La matière et l’esprit

Les enjeux de la notion – une première définition

La question de la matière et de l’esprit est une question philosophique essentielle mais il faut toutefois se garder d’induire qu’elle est posée dès que la pensée, l’intellect, dans leur opposition au mouvement corporel ou encore à la sensation, sont objets de réflexion. En effet, on peut concevoir la pensée comme une activité, une opération, une faculté, sans encore soulever le problème de sa possible réalité substantielle. Or, cette réalité, c’est bien là le nœud du problème de la matière et de l’esprit. L’enjeu est ici celui des constituants du monde ; il s’agit de savoir si la pensée repose dans une substance, que l’on peut appeler esprit, séparée de la substance matérielle ; si l’on soutient une telle hypothèse, on posera alors le monde comme composé de deux types de substances totalement distinctes, ne possédant aucune qualité commune ; on sera alors dualiste. Ce dualisme s’incarnera avec le plus d’évidence dans l’essence de l’homme. En effet, l’homme sera alors conçu comme union d’une âme et d’un corps, ce dernier n’étant rien d’autre qu’une certaine matière organisée. Mais alors se posera la question cruciale de l’interaction de ces deux substances, question de l’action de l’âme sur le corps et inversement. Or, cette question ne peut que poser de très lourdes difficultés à partir du moment où l’on a affirmé l’incommensurabilité de l’âme et du corps. Face à cette difficulté, il pourra paraître nécessaire d’abandonner le dualisme pour se « réfugier » dans un monisme. Ce dernier, ce sera le plus souvent un matérialisme posant que la pensée n’est qu’un effet, qu’elle est déterminée, causée par autre chose qu’elle. Le matérialisme pourra alors prendre diverses formes, s’appuyant sur la réalité de l’atome, sur les processus économiques, sur les processus neurophysiologiques. Notons toutefois que le choix du monisme peut aussi conduire à affirmer que la seule

en relation

  • Cours sur la matière et l'esprit
    1103 mots | 5 pages
  • cours philo matière et esprit
    1554 mots | 7 pages
  • Bergson, la pensée et le mouvant
    849 mots | 4 pages
  • La raison et le réel
    1064 mots | 5 pages
  • L'esprit voltarien
    14973 mots | 60 pages
  • Philo
    3616 mots | 15 pages
  • Matiere et esprit
    565 mots | 3 pages
  • PFD TD6 commentaire dirigé
    2201 mots | 9 pages
  • Le problème du corps et de l'ésprit
    10763 mots | 44 pages
  • Disertation gratuit
    855 mots | 4 pages