Cours master analyse financière

5436 mots 22 pages
Amortissement d’un emprunt = remboursement d’un emprunt
Un amortissement ne se fait que sur une immobilisation.

Analyse financière
A quoi sert l’analyse financière ?

Indication sur la rentabilité financière (des capitaux propres), économique (d’exploitation).
Dès que le résultat est positif, l’entreprise est rentable.
D’où vient la rentabilité et quand a-t-on fait ? Réponse obtenue par les SIG (solde intermédiaire de gestion)

1er objectif : analyse de la rentabilité, comment l’a-t-on obtenue (ses sources, ses origines), a quoi a-t-elle servit (principaux bénéficiaires : mesurer la part de chacun) ?
L’intérêt de savoir où est allé la rentabilité : ex : les actionnaires : conserver nos investisseurs et attirer de nouveaux investisseurs (politique de fidélisation). Actionnariat solide, stable. La valeur boursière de la société (capitalisation boursière) est un signal vis-à-vis des investisseurs. Ce que vaut l’entreprise.
Valeur des capitaux propres = patrimoine. Plus il y a de patrimoine, plus l’emprunt est possible.

Si on ne traite pas correctement les actionnaires, volatilité de ces derniers, baisse de l’action en bourse, baisse de la valeur du patrimoine, moins de confiance des prêteurs…

Rentabilité ne se calcul que sur un exercice (compte de résultat).

2ème : le patrimoine de l’entreprise (degrés de garantie offert au prêteur). Question de la solvabilité = capacité d’une entreprise a rembourser ses engagements à long et moyen terme. Niveau du risque financier de l’entreprise.

Risque financier : c’est une incertitude quantifiée.
Combinaison de plusieurs éléments :

Risque : dispersion autour d’une moyenne (vers le haut, vers le bas) : le risque attaché à cet indicateur est élevé. Volatilité, dispersion.
Volatilité autour de moyenne faible, risque faible.

Ce n’est parce que c’est risqué que l’on fait toujours des pertes.

Rentabilité économique ou d’exploitation ou industrielle : résultatmoyen engagé
Rentabilité après

en relation

  • Laila
    1964 mots | 8 pages
  • Comptabilité
    1167 mots | 5 pages
  • Analyse financière
    4414 mots | 18 pages
  • Lyon
    10595 mots | 43 pages
  • Masterecono, ie
    2198 mots | 9 pages
  • Analyse du processus de recouvrement des créances
    35143 mots | 141 pages
  • financement de l'économie
    835 mots | 4 pages
  • Marché financier
    1981 mots | 8 pages
  • Inseec
    66682 mots | 267 pages
  • Proc Dure Recouvrement
    35911 mots | 144 pages