Cours soudure soa

Pages: 6 (1383 mots) Publié le: 8 juin 2013
SOUDURE S.O.A
Définition
La soudure peut être de deux natures : assemblage autogène ou assemblage hétérogène.

L’assemblage autogène est un procédé qui permet par fusion d’assembler des pièces de même nature avec ou sans métal d’apport, en provoquant simultanément leur fusion dans une zone d’assemblage.
Le métal d’apport lorsqu’il est utilisé est de même nature que les pièces à assemblerou de nature très voisine.
C’est un procédé qui est couramment utilisé pour les tubes acier .
Ce système impose une chauffe importante des pièces à assembler, ce qui provoque des déformations importantes du tube.

L’assemblage hétérogène est un procédé qui permet d’assembler des pièces de même nature ou de nature différente sans fusion de ces dernières avec métal d’apport, en provoquant lafusion du métal d’apport dans une zone d’assemblage.
Composition de la flamme oxyacétylénique:

Elle est formée de
- 1 volume d’acétylène mélangé avec 1.1 Volume d’oxygène
et en plus 1.5 volume d’oxygène de l’air ambiant


Bien réglée elle comporte:
- un dard (bleu-vert) aux contours nets
- une zone de couleur bleutée « dite réductrice » c’est dans cette zone que le métal en fusionest protégé de l’oxydation.
- un panache de couleur rosée.
Le siège de la plus haute température se trouve à 2 mm de la pointe du dard dans la zone réductrice.

Utilisation:
A l’allumage du chalumeau:
Ouvrir d’un quart de tour les robinets des bouteilles oxygène puis acétylène, ce qui permet de connaître la capacité des gaz restants.
Régler les pressions d’utilisation au mano détendeuravec les robinets du chalumeau ouverts puis les refermer.

Rappel oxygène (1,5 bar


Rappel acétylène (0,5 bar

Sur le chalumeau, ouvrir le robinet d’acétylène puis celui de l’oxygène légèrement.
Allumer le mélange à la buse au moyen de l’allume-gaz.
Régler la flamme en ouvrant progressivement l’oxygène.
Précaution à l’allumage.

|Ne jamaisbloquer le robinet d’oxygène à « fond », il en résulterait une déformation de | |
|l’aiguille et de l’injecteur qui entraînerait une difficulté de réglage et un vieillissement | |
|prématuré du chalumeau. ||
|Ne pas utiliser pour allumer le chalumeau un briquet chargé ou une cigarette,…; préféré un | |
|allumeur. | |
|Pour éteindre, fermer l’acétylène en premier ||


.






Ligne de fusion avec métal d’apport :




















- position du chalumeau à 45 °
- la distance du bout du dard au bain de fusion environ 2 à 5 mm
- largeur du bain de fusion environ 3 à 4 fois l’épaisseur à souder
- inclinaison de la baguette de métal d’apport
45° par rapport à la tôle - 90° par rapport auchalumeau

Le métal d’apport :
Le choix du diamètre du métal d’apport est déterminé par la formule suivante :


Choisir la baguette qui se rapproche le plus du résultat.
Pour obtenir un cordon de bonne épaisseur :
tremper la baguette dans le bain de fusion,
laisser le métal dans le bain en poussant vers la buse,
sortir la baguette du bain de fusion et recommencer le geste régulièrement.Choix de la buse :
Le débit de la buse à employer est déterminé par la formule suivante :







Choix de la buse :
Pour être plus précis dans le choix de la buse la position de soudage est importante, et on peut le déterminer à l’aide du tableau ci-dessous :














Le débouchage éventuel de la buse ne peut être effectué qu’avec des instruments adaptés....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Soudure
  • la soudure us
  • Art de la soudure
  • rapport soa
  • Exercices soa
  • Exposé soa
  • Etude soa
  • Le guide du controle des soudures

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !