Cours Yield Management

9391 mots 38 pages
Historique :

À la fin des années 1950, certaines compagnies aériennes aux Etats Unis ont rencontré de sérieuses difficultés concurrentielles liées à l’apparition des compagnies à bas prix appelées « les compagnies low cost ».

Ces dernières se sont considérablement développées au courant des années 1970 suite à la déréglementation rapide du secteur aérien américain qui avant, disposait de grandes compagnies puissantes et rentables, mais dont le niveau des subventions pour les lignes non rentables était en baisse, et les économistes condamnaient l'absence de concurrence par les prix.

C'est dans ces conditions qu’a eu lieu la déréglementation qui avait pour principale conséquence : la libéralisation des tarifs qui s’est faite en l’espace de quatre ans ce qui a permis aux compagnies low cost de s’imposer de plus en plus, ces dernières s’adressaient à une clientèle soucieuse en premier lieu de réduire ses dépenses, en lui offrant des vols à bas tarif avec un minimum de service.
Face à cette situation les compagnies aériennes classiques ont commencé à chercher des solutions, et ce n'est que vers le début des années 80 que le Yield Management est né pour constituer une vraie arme stratégique dans le champ de bataille qui s’annonçait.

Outre la déréglementation du secteur du transport aérien, une autre donnée a bouleversé le contexte concurrentiel dans le secteur, on l’occurrence le développement des systèmes globaux de réservation électroniques « les GDS : Global Distribution Systems » comme "Apollo" et "Amadeus" qui permettent de renseigner en temps réel les places disponibles dans un réseau large qui peut atteindre les agences de voyages.
Dans ce contexte, les compagnies qui se sont investi dans le Yield Management telles que American Airlines ont beaucoup mieux résisté que leurs concurrents n'ayant pas, ou trop tard, opté pour cette solution (People Express, PanAm…etc.) Ainsi, en se basant sur une tarification différencié et un contrôle

en relation

  • Trieel
    1002 mots | 5 pages
  • 1339148394 17790
    15763 mots | 64 pages
  • yield management
    27576 mots | 111 pages
  • cours_sur_le_yield_management
    4040 mots | 17 pages
  • Yield management
    2937 mots | 12 pages
  • rapport
    4959 mots | 20 pages
  • Yield management
    1049 mots | 5 pages
  • Rapport de stage
    7501 mots | 31 pages
  • le yield management et sa contribution à la performance des companies aériennes
    14990 mots | 60 pages
  • Yield management
    1547 mots | 7 pages