cours d'éco sur la monnaie

561 mots 3 pages
IV. L’état et le fonctionnement du marché
L’état va garantir les conditions de fonctionnement des marchés en créant un cadre institutionnel, mais il va également se substituer aux marchés dans certain cas lorsque ceux-ci sont défaillants.
1) L’état encadre le marché
a) Correction des insuffisances d’information
Dans la réalité, contrairement à la CPP (concurrence pure et parfaite), l’information est imparfaite et incomplète, on parle alors d’incomplétude d’information. Il y a de nombreuses situations dans lesquelles l’information est imparfaite parce qu’asymétrique : une des parties à l’échange dispose de plus d’information que la seconde.
C’est ce qu’Akerlof appelle la sélection « adverse » : Les mauvais risques chassent les bons.
Face à ce problème de sélection adverse, l’état intervient afin de rétablir un minimum de transparence d’information sur le marché en imposant des règles d’étiquetage, des labels, des normes …
L’imperfection de l’information, peut provenir également d’un problème d’aléas moral (moral hasard). Pour lutter contre le problème d’aléas moral (comportement de l’individu après le contrat passé), l’état instaure des règles telles que le bonus-malus pour les assurances.
b) Encadrement de la concurrence
Au niveau communautaire, la commission européenne encadre les marchés. Elle interdit les ententes entre entreprise. Elle interdit les fusions disproportionnées, interdictions des abus de position dominante. Et pas d’aide d’état accorder une entreprise qui n’a pas de chance de devenir viable.
Au niveau français, c’est la haute autorité de la concurrence qui agit au nom de l’état qui veille à la libre concurrence des marchés.
c) L’Etat instaure un climat de confiance
Via la correction des insuffisances d’information, l’encadrement de la concurrence, et l’évolution perpétuelle du droit de la consommation, l’état contribue à rassurer les acteurs présents sur les marchés (notamment chez les consommateurs) et instaure ainsi un climat de

en relation

  • Partie eco: le rôle de la bce, partie droit
    1732 mots | 7 pages
  • diplôme de licence
    1556 mots | 7 pages
  • Presentez et analysez le role des banques centrales dans la lutte contre l’inflation
    1431 mots | 6 pages
  • Socio
    13646 mots | 55 pages
  • Mémo : histoire de la pensée économique
    851 mots | 4 pages
  • Enjeux des choix et des décisions éco
    3758 mots | 16 pages
  • IECPP
    6478 mots | 26 pages
  • Antimanuel d'économie
    1096 mots | 5 pages
  • Economie
    6466 mots | 26 pages
  • Cours d'eco
    689 mots | 3 pages