Cours

Pages: 6 (1482 mots) Publié le: 12 novembre 2012
Chapitre I Somme-nous des êtres libres ?
Introduction : Libres, nous sommes supposés l'être et les déclarations des droits de l'homme font de la liberté une caractéristique essentielle de tous les les hommes. Chacun d'ailleurs est porté à regarder la privation de liberté comme un mal, de sorte qu'elle est infligée en guise de châtiment dans de nombreux États.
Pourtant nous ne pouvons pasrester aveugle aux conditionnements et aux contraintes, qu'ils soient sociaux ou naturels, qui pèsent sur l'existence humaine. Certes il est plus facile de les reconnaître chez les autres que sur nous-même. Mais l'honnêteté intellectuelle devrait nous conduire à nous interroger sur notre liberté.- Sommes-nous des êtres libres ?- Sommes-nous foncièrement ou bien notre existence, nos actions, sont-elles«programmées» ? - La liberté que nous revendiquons, est-ce une idée illusoire ou une réalité de notre existence ?

I Le libre arbitre 1. Nul n'ira prétendre que notre liberté de faire, d'agir soit illimitée. Au contraire cette liberté est inscrite dans d'assez étroites limites, qu'il est certes possible de chercher à étendre mais qu'il est impossible de supprimer. C'est à Dieu qu'il appartienttraditionnellement de n'avoir aucunes limites à son pouvoir d'agir. Prétendre à un tel pouvoir pour un homme est un signe de déraison et de démesure. Il y a de l'homme a Dieu toute la distance qui sépare le créateur de sa créature.
Mais si notre pouvoir de réaliser est fini il n'en va pas de même, selon Descartes, pour le pouvoir de notre volonté. En effet pour Descartes nous sentons et nousexpérimentons « que la volonté et la liberté ne sont qu'une même chose, ou plutôt qu'il n'y a pas de différence entre ce qui est volontaire et ce qui est libre » (Descartes, méditations métaphysiques). Notre liberté tient à notre volonté.

La volonté est le pouvoir que nous avons de donner notre consentement à ce qui se présente à nous, ou bien de ne pas le donner. C'est le pouvoir d'affirmer ou denier. Ainsi la volonté est le pouvoir de se déterminer à un parti plutôt qu'à un autre. Si, selon Descartes, notre volonté est libre c'est qu'elle ne connaît en elle ou en dehors d'elle aucune limite : rien ne vient la finir. Il n'y a rien que nous ne puissions pas vouloir. Ainsi même le vrai et le bien ne constitue pas, « absolument parlant », une limite à notre volonté. Nous pouvons vouloir lemal en connaissant le bien et affirmer le faux en connaissant le vrai : «  Il nous est toujours permis de poursuivre un bien qu'il nous est clairement connu, ou d'admettre une vérité évidente » ( Descartes) .
Le pouvoir de faire est fini alors que la volonté est infini.

Ainsi, du point de vue de notre volonté nous sommes à l'égal de l'être le plus parfait. On ne conçoit pas que Dieu puissedavantage de volonté que nous en trouvons en nous même. Nous sommes à l'image du créateur en tant que la volonté de l'homme est libre, infinie, illimitée. Cette question de libre arbitre humain et la ressemblance homme/Dieu répond à une interrogation théologique : comment Dieu a-t-il pu créer l'homme en lui laissant la possibilité de faire ce qui est mauvais. Pourquoi ne pas avoir créer l'homme et lafemme de manière parfaite ?
Dieu a crée Adam aussi parfait que possible en le laissant libre. La volonté libre est une perfection que Dieu a donné à l'homme. L'homme seul est capable de vertus parce qu'il est seul capable de se déterminer au bien plutôt qu'au mal comme de se déterminer au mal plutôt qu'au bien. L'homme n'a pas été crée pour lui obéir nécessairement. C'est l'emploi que l'hommefait de cette liberté qui le rend heureux ou malheureux.
2. Cette faculté que nous avons de nous déterminer volontairement et librement à agir et ce que l'on appel communément le libre arbitre. Nous sommes doué de libre arbitre. L'existence de notre libre arbitre se manifeste dans l'existence pour nous de partis, de possibilités entre lesquelles nous devons arbitrer. Nous sommes en position...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Course en cours
  • Course en Cours
  • Cours
  • Cours
  • cours
  • Mes cours
  • Cours
  • cours

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !