Court de transaction

5800 mots 24 pages
Introduction générale

Cet exposé porte sur la théorie des coûts de transactions, qui s’est construite en plusieurs temps et qui repose dans ses développements actuels, sur certaines hypothèses différentes de celles de l’analyse néoclassique ,qui stipule que les entreprises ne sont pas un objets d’intérêt et que seul le marché existe, ce dernier étant considéré comme un system de prix donnant des signaux nécessaires aux entreprises pour ajuster leurs niveau de production .

La théorie des coûts de transaction tente de définir ce que sont les notions de marché et de hiérarchie (synonyme d’entreprise ou d’organisation), en justifiant leur existence simultanée. En effet, les économistes classiques et néoclassiques partent de l’hypothèse selon laquelle le marché est le mode de coordination optimal, ce qui pose la question de la justification de l’existence de l’entreprise.

Deux auteurs sont les références essentielles de cette théorie. Le premier, Ronald Coase, écrit en 1937 l’article fondateur (La nature de la firme) ,il affirme que les économistes ne sont pas encore parvenus à justifier l’existence de la firme. Il propose alors sa propre explication. C’est ensuite Williamson qui structure cette théorie. Il va tenter de développer, sur la base proposée par Coase, les différents facteurs qui vont permettre d’arbitrer entre marché et hiérarchie.

Dans notre exposé ,nous allons présenter les fondements de la théorie des coûts de transactions ,les apports de chacun des deux auteurs précités , et vue la complexité et la richesse de cette théorie , nous allons nous contenter de bien comprendre deux éléments essentiels :d’abord la notion de transaction, qui affine les notions un peu primaire de marché et d’échange marchand, et qui leurs donne d’avantage de contenu.

Puis nous parlerons dans un second temps de la notion des contacts , nous montrerons que l’organisation est, comprise comme la

en relation

  • marché financier
    1772 mots | 8 pages
  • Les théories de la monnaie
    2245 mots | 9 pages
  • finance international
    3149 mots | 13 pages
  • Taxe tobin
    11332 mots | 46 pages
  • diagnostic financier 1
    3506 mots | 15 pages
  • Le marché monétaire
    4836 mots | 20 pages
  • Finance de marché conceptes et généralités
    2327 mots | 10 pages
  • Homme génétiquement modifié
    1642 mots | 7 pages
  • La theorie des transaction
    5085 mots | 21 pages
  • Roman
    22221 mots | 89 pages