Courte analyse économique

716 mots 3 pages
Travail d’analyse économique

Récemment, la Banque du Canada a fait l’annonce de son maintient du taux cible du financement à un jour (taux directeur). Le taux à 4 ½% est ainsi maintenu depuis l’annonce à ce nouveau taux cible en date du 26 mai 2006. À la fin du mois d’avril, l’économie canadienne fonctionnait un peu au-dessus de sa capacité de production et celle-ci était appuyé par une économie d’échelle en forte expansion et par une grande demande intérieure. Par cela, la Banque prévoyait un pourcentage de croissance avoisinant le 3,0% en 2007 et pour le taux d’inflation, près de 2,0%. Le taux directeur a été ainsi augmenté pour permettre un équilibre entre l’offre et la demande pour ainsi garder l’inflation au taux cible de 2,0% à moyen terme. Sept mois plus tard, et le taux directeur est toujour à 4,25%. Pour la Banque du Canada, il s’agit de la meilleure option étant donné que les risques d’inflation ont légèrement diminué. Les américains connaissent un certain ralentissement dans deux secteurs d’activités majeurs ; le secteur automobile et le secteur de l’immobilier. Cette incidence affecte donc légèrement les exportations canadiennes et ce, surtout pour l’Ontario où les principaux fabricants de pièces automobiles s’y trouvent. Comme on peut le constater, lorsque notre principal partenaire commerciale éprouve certaines difficultés avec son économie, le Canada subit le revers. La croissance des six derniers mois a quelque peu fléchie pour s’établir à 1,6%, situation bien différente de la prévision de croissance initiale par la Banque du Canada ce printemps dernier. Par contre, la demande intérieure canadienne est venue amoindrir l’effet en permettant de soutenir l’économie. Malgré tout, l’économie canadienne se porte somme toute assez bien. Si on se fie au taux de chomage, celui-ci est au niveau le plus bas en 30 ans, soit de 6,1% et pour ce qui est de la création d’emploi, il se serait crée 345 000 emplois qui correspond au taux de croissance le plus

en relation

  • Analyse financière
    5881 mots | 24 pages
  • Analyse Financi Re
    2121 mots | 9 pages
  • Courbe des taux-rendements
    558 mots | 3 pages
  • Termes de l'échange et les exportations nettes
    7190 mots | 29 pages
  • Macro is-lm-ad
    7582 mots | 31 pages
  • LES CRITERES DES BANQUIERS POUR L’OCTROI DE CREDIT AUX ENTREPRISES
    5840 mots | 24 pages
  • Analyse_financiére_approfondie
    4698 mots | 19 pages
  • Analysefinancirebilanratios 130222045716 Phpapp01 1
    1254 mots | 6 pages
  • Analyse finaciere
    12258 mots | 50 pages
  • MA E 2009 0015
    24412 mots | 98 pages