Création de la valeur

Pages: 68 (16968 mots) Publié le: 7 mars 2011
É T UDE S GÉ NÉ RA L E S

v

CRÉATION DE VALEUR ACTIONNARIALE ET COMMUNICATION FINANCIÈRE

Les deux dernières décennies ont vu s’opérer une modification radicale du paradigme managérial. L’approche qui tend à se généraliser, connue sous le nom de création de valeur actionnariale, consacre la place de l’actionnaire dans les préoccupations stratégiques de l’entreprise, favorise de nombreusesopérations en capital, suscite l’apparition de nouveaux critères d’évaluation des performances et change le contenu de la communication financière. Elle ne pouvait, dès lors, rester sans impact sur la régulation financière.

I – LE CONTEXTE

1. Les évolutions macro-économiques amènent à accorder une plus grande attention au coût des ressources financières. Dans les années 80, le creusement desdéficits publics dans les grandes économies occidentales, associé au processus de désinflation, a contribué à la montée des taux d’intérêt réels élevés à des niveaux très supérieurs à la rentabilité du capital physique. Il en a résulté une forte concurrence entre emprunteurs publics et privés ainsi que, pour ces derniers, une hausse du coût d’opportunité de l’investissement liée à la meilleurerémunération des placements financiers alternatifs. Dans les années 90, d’autres investissements en actions sont venus élever les normes de rentabilité. Il s’agit des titres cotés sur les marchés émergents et des valeurs technologiques qui ont offert des rendements supérieurs à ceux des actions traditionnelles.

2. L’organisation nouvelle des métiers financiers consacre la diversification desrisques et l’activisme des représentants des actionnaires Traditionnellement, le capital des entreprises françaises cotées était composé d’actionnaires individuels stables mais atomisés et au comportement peu actif ainsi que d’institutionnels français et de participations croisées avec d’autres sociétés. Deux éléments sont venus modifier ce schéma :
q Les produits d’épargne collective (mutual funds,fonds de pension, OPCVM)

ont connu depuis 20 ans, et dans tous les pays, un essor jamais démenti. La France est aujourd’hui à la première place en Europe et à la seconde dans le monde derrière les Etats-Unis, pour la taille de sa gestion collective, même si, en fonction des évolutions des taux d’intérêt, les OPCVM y sont plus souvent composés de titres de créances à court ou long terme que detitres en capital.

43

Bulletin COB n° 346 Mai 2000

q Les non-résidents ont vu leur poids s’accroître considérablement dans la

période récente. Une étude menée par la Commission des Opérations de Bourse 1 relevait qu’au 31 décembre 1997 37 % de la capitalisation des entreprises du CAC40 était détenu par des non résidents, dont 32 % par des grands gestionnaires de fonds internationaux.Depuis, ce pourcentage a augmenté, dépassant 50 % pour certaines entreprises. L’action de ces gestionnaires se caractérise par une recherche systématique de la valorisation actionnariale, ainsi que par un comportement actif, en particulier lors des Assemblées Générales d’actionnaires, afin de faire prévaloir auprès des dirigeants les intérêts des actionnaires. En France, comme à l’étranger, lesmétiers de la gestion collective s’appuient de façon systématique sur les théories financières du portefeuille et arbitrent entre les différents actifs en fonction de leurs rentabilités et de leurs risques. Les méthodes employées permettent de diversifier les placements en maximisant leurs performances pour un niveau donné de risque. Les promoteurs de la création de valeur, et c’est là un élémentcentral de leur approche, considèrent que la diversification du risque ne relève plus des stratégies d’entreprise mais des métiers de la gestion d’actifs. L’existence de marchés profonds et liquides permet de la réaliser de façon plus optimale qu’au sein de conglomérats multiactivités. Les réallocations y sont plus rapides et moins coûteuses qu’entre les actifs immobilisés des groupes industriels....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Création de valeur
  • Création de valeur
  • Creation-de-valeu
  • Création de valeur
  • Creation de la valeur
  • Creation de valeur
  • Creation de valeur
  • Création de valeur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !