Création

2150 mots 9 pages
Les printemps éternels

(Travail de création littéraire)

Par

Malek Saada

Groupe : 00601

Travail remis à

David Faust

Dans le cadre du cours

601-102-04 :

La littérature française d’hier à aujourd’hui

Collège de Maisonneuve – Formation continue

Hiver 2010

Les printemps éternels

Chapitre premier

J’ai feuilleté les pages de ma mémoire pour t’écrire une histoire, et dans ce marché aux souvenirs, il a fallu que je ralentisse, que je prenne mon temps comme l’aurait souhaité Kundera. Ton image s’est alors imposée d’elle-même, sans aucune invitation, se frayant un chemin vers le présent, tout en arrachant à l’oubli, des fragments de ma jeunesse. Oui, toi que j’ai rencontré alors que je n’avais que six rides et demie, et que quarante rides plus tard, tu es toujours là, sans que je ne te connaisse mieux. À vrai dire, je n’en ai pas besoin car non seulement tu es le même mais plus est, tu es toujours à la même place, toujours devant moi tel un monument érigé à la gloire du devoir.
Je t’en ai voulu, je t’en veux et je te veux comme une orchidée qui s’arroserait d’elle-même. Tu as toujours été à mes côtés dans les moments sombres mais il y a eu des moments où toi, tu les as rendus sombres; des moments intenses où toutes mes cellules se confondaient afin de libérer toute la sève d’adrénaline contenue dans mon étouffement. À propos, connais-tu l’histoire de ce journaliste, qui voulant connaître, jusqu’au bout, les sensations du condamné à mort. Il a fini par vivre l’expérience de ma suffocation, mais il n’est arrivé ni à écrire ni à décrire ce qu’il a vécu, faute d’avoir approché de trop près la faucheuse. Par contre, dans toutes mes tentatives d’incursion dans ton monde, je ne meurs pas ! Je nage dans l’infinitude, je m’y noie même sans jamais atteindre ni voir le rivage salutaire et je ne meurs point. Charlemagne ne t’a crée que parce qu’il a reçu la visite de Dieu sinon comment expliquer ton immortalité, à moins que comme Dorian

en relation

  • Creation
    10249 mots | 41 pages
  • Création
    296 mots | 2 pages
  • La création
    9489 mots | 38 pages
  • Creation
    1947 mots | 8 pages
  • La création
    1968 mots | 8 pages
  • Création
    4000 mots | 16 pages
  • Creation
    512 mots | 3 pages
  • Creation
    4187 mots | 17 pages
  • Creation
    274 mots | 2 pages
  • la création
    1326 mots | 6 pages