Crepuscule des idoles

973 mots 4 pages
LATIN
Commentaire de traductions
Ovide, l'Art d'Aimer
Vers 415 à 426

Ovide est un poète latin qui vécut durant la période qui vit la naissance de l'Empire Romain. Il a écrit de nombreux ouvrages, dont l'Art d'Aimer, où il présente, avec une certaine ironie, un art qui consiste à séduire et garder l'amour de la personne séduite. Nous avons ici quatre traductions différentes des vers 415 à 426 du Livre I de l'Art d'Aimer: une de Desaintange datant de 1807 (1), une autre de Charles Nisard datant de 1838 (2), une autre de Henry Bornecque datant de 1924, revue par Philippe Heuzé des Belles Lettres en 1994 (3) et enfin une de Michel Grodent datant de 2005 (4). Dans cet extrait, Ovide prévient les fougueux amants que leur amie va leur demander de l'argent pour acheter de petits objets de marchands, et qu'ils ne pourront pas y échapper car elles ont trouvé l'art de le faire.

La traduction 1 est écrite en vers, alors que les autres sont écrites en prose. Cela force Desaintange à de nombreuses contraintes stylistiques, notamment à devoir choisir les bons mots pour la rime de fin de vers, qui est toujours plate, et à respecter le nombre de pieds, qui ici est de douze (alexandrins).
En plus de cela, il a fait le choix de respecter le nombre de vers ! Il retranscrit les douze vers latin par douze alexandrins français, ce qui n'en fait qu'une entreprise plus noble, mais qui le contraint cependant à une (trop) forte concision. Chaque phrase latine est construite sur deux vers (l'Art d'Aimer étant écrit en distiques élégiaques), et Desaintange traduit cet extrait deux vers sur deux vers. Il est parfois cependant contraint d'inverser la syntaxe afin de garder un sens quand il ajoute une rime, comme on peut le voir dès le premier vers : il parle de « craindre le jour natal » au deuxième vers et de « jour malheureux » « où l'on donne » au premier vers. De plus, afin de faire rimer, il traduit atra par « malheureux », ce qui change légèrement le sens, et amicae par «

en relation

  • Crépuscule des idoles
    330 mots | 2 pages
  • Le crépuscule des idoles
    2717 mots | 11 pages
  • Nietzsche crépuscule des idoles
    3655 mots | 15 pages
  • Etude de doc philo, au crepuscule des idoles
    692 mots | 3 pages
  • nietzsche, crépuscule des Idoles, paragraphe 19-20
    2498 mots | 10 pages
  • Nietzsche, crépuscule des idoles, « la morale, une anti-nature », §5
    2104 mots | 9 pages
  • L'art pour l'art
    1559 mots | 7 pages
  • Nieztche biographie
    2813 mots | 12 pages
  • Le libre arbitre, prétexte pour fonder la culpabilité ?
    1354 mots | 6 pages
  • Dissertation rousseau niezche
    1148 mots | 5 pages