Criminologie but et pratique

8760 mots 36 pages
INTRODUCTION

Définitions :

Crime : les criminologues utilisent les termes "crime", "délit", "délinquance" et "infraction" dans le même sens. Pour les criminologues tous ces termes sont synonymes. Durkheim (sociologue né en 1858 et mort en 1917) disait "nous appelons crime tout acte puni et nous faisons du crime ainsi défini l'objet d'une science spéciale, la criminologie".

Criminalistique : elle a pour objet l'ensemble des procédés scientifiques de recherche des infractions et de leurs auteurs (ex : la médecine légale, la police scientifique).

Pénologie : elle étudie les fonctions des sanctions pénales, les règles de leur exécution et les méthodes utilisées dans leur application. Autrefois on parlait de science pénitentiaire, aujourd'hui on parle de pénologie.

Prophylaxie criminelle : l'ensemble des mesures à caractères collectif qui ont pour objet de s'opposer à la commission des crimes (tout ce qui concerne la prévention de la délinquance).

Etiologie criminelle : l'étude des facteurs du crime.

(manuels : M.CUSSON, Criminologie, Hachette supérieur, 2014 ; R.GASSIN, Criminologie, Dalloz, 2011 ; P.MORVAN, Criminologie, Litec, 2013)

La criminologie est née à la fin 19ième siècle. Sa naissance date des travaux accomplis par 3 italiens : Lombroso (né en 1835 et mort en 1909), Ferri (né en 1856 et mort en 1929), Garofalo (né en 1851 et mort en 1934). L'ouvrage fondamental de Lombroso s'intitule L'homme criminel publié en 1978, il était professeur de médecine légale à Turin et est devenu le criminologue le plus célèbre mais aussi le plus controversé de son époque. Ferri est l'auteur d'un ouvrage qui s'intitule Sociologie criminelle paru en 1884, c'était un homme politique italien. Garofalo publie un ouvrage qui s'intitule La criminologie en 1885, il était magistrat. On lui attribue la paternité du terme "criminologie".
Aujourd'hui, la criminologie est à la mode et c'est ce qu'affirme notamment le professeur GASSIN. Depuis la naissance de la criminologie,

en relation

  • les juges
    3380 mots | 14 pages
  • Criminologie
    2111 mots | 9 pages
  • Sociologie juridique
    6158 mots | 25 pages
  • Droit penitentiaire
    3600 mots | 15 pages
  • Devenir psychologue
    1421 mots | 6 pages
  • Introction a la criminologie
    7203 mots | 29 pages
  • Cour criminologie
    2160 mots | 9 pages
  • criminologie
    15012 mots | 61 pages
  • violences urbaine
    102386 mots | 410 pages
  • Dissertaion gratuite
    10042 mots | 41 pages