Crise des banlieues

433 mots 2 pages
Part le phénomène correspond à une micro-génération. (dès 15-20 principalement) dont on sait que les visions politiques et technologiques sont très différentes de leurs ainés de 25-30 ans. Ils n'ont pas connu et compris la chute du mur de Berlin. Leur monde n'est pas idéal mais très pragmatique et fortement influencé par une culture américaine (il y a sans doute des manipulations islamiques mais elles ne sont pas des facteurs aggravants et non déclenchant). Ils ont surtout des désirs matériels. L'échec de l'intégration de la masse des diplômés qui a concerné tout le monde et pas seulement les jeunes d'origine immigrée explique ce sentiment. Les français d'origine étrangère ont vécu plus fortement cette exclusion. Dès lors quel intérêt pour un gamin de croire en la réussite scolaire quand cette dernière n'est pas forcement source de réussite scolaire ? En clair, c'est jeunes traversent une crise de la culture.

La deuxième cause est plus évidente. La diminution de l'encadrement socioéducatif et sportif dans ces zones résultent de la suppression des emplois jeunes et des moyens alloués par le gouvernement. L'encadrement devenant uniquement répressif et surtout provocateur, la violence ne peut qu'engendrer que la violence. Cette crise est aussi un échec politique évident.

La troisième explication vient du fait que les instances de pouvoir sont exercées par des personnes qui défendent leur précarité. La France est devenue extrêmement incorporatrice et cette crise n'est qu'un révélateur. Beaucoup de diplômés aujourd'hui occupent des emplois bien inférieurs à leur niveau d'études et leurs capacités. Les générations moins compétentes résistent et rusent pour rester en place prônant l'expérience. Elles n'ont donc fait que dévaloriser les diplômes et l'enseignement en remettant en cause sa qualité. Ce travail de sape porte ses fruits car le système scolaire devient il est vrai moins performant. De plus elles n'ont eu que trop peu l'habitude de vivre et de partager des

en relation

  • La crise des banlieues
    626 mots | 3 pages
  • Crise des banlieues
    412 mots | 2 pages
  • La crise des banlieues
    760 mots | 4 pages
  • Crise des banlieues, crise de société !
    1581 mots | 7 pages
  • Habiter en banlieue en france de 1880 à 1990
    1010 mots | 5 pages
  • Hervé vieillard-baron ; les banlieues, des singularités françaises aux réalités mondiales
    5622 mots | 23 pages
  • Synth Se Max
    707 mots | 3 pages
  • Banlieue et périphérie urbaine en france
    4187 mots | 17 pages
  • synth se max
    707 mots | 3 pages
  • Synth Se Max
    707 mots | 3 pages