Crise financiere americaine

Pages: 6 (1345 mots) Publié le: 10 octobre 2012
L’actuelle crise que le monde traverse, la plus grave depuis 1929 à ce qu’on nous dit, fournit chaque jour son lot de nouvelles sensations, toutes aussi inintelligibles que les autres pour le commun des mortel : On sauve l’un, mais on laisse mourir l’autre, les bourses s’effondrent puis rebondissent, les banques centrales injectent des liquidités sorties dont ne sait où… Cette accumulationd’évènements sur lesquelles se focalisent les médias, fait la dramaturgie de la séquence mais n’aide pas à la compréhension de ce qui se passe.
Pourtant il est essentiel de comprendre : Qui ou quoi est responsable ? Qu’est ce qui doit être remis en cause ? Jusqu’où tout cela va-t-il aller ? Comment faire en sorte que cela ne se reproduise plus ?…
L’an passé, au tout début de la crise des subprimes,j’avais proposé un modèle explicatif de la crise rigoureusement « Toddien » à partir des analyses développées dans « Après l’Empire » Même si je reste convaincu de la pertinence des analyses du maître, le déroulé des évènements récents ne me semble pas (ou plus) correspondre à ce modèle. C’est autre chose qui est en train de se passer.
Le modèle interprétatif Toddien nous conduit à voir dans la criseactuelle les limites de la stratégie étasunienne de captation du capital mondial. Celle-ci reposait sur deux principales pompes aspirantes : l’endettement des ménages drainant des capitaux dans le monde entier via le mécanisme de la titrisation et l’endettement public drainant des capitaux via les bons du trésor américains.
La première s’est enrayée avec la crise immobilière américaine. Les ménagesne pouvant plus rembourser leurs prêts hypothécaires et les banques ne pouvant se refaire sur le prix des maisons en chute libre, les prêteurs, disséminés dans le monde entier avec le mécanisme de la titrisation, se retrouvent avec des créances pourries, ce va occasionner pour eux des pertes substantielles.
Cette interprétation fonctionnait jusqu’à la mise sous tutelle des organismes derefinancement Fanny Mae et Freddy Mac. L’Etat fédéral en garantissant leurs engagements ne faisait que de basculer le flux de capitaux d’une pompe aspirante (la titrisation des créances immobilières) vers l’autre (les bons du trésor) Peu importe le moyen, libéral ou non, l’essentiel était de maintenir la centralité de l’économie impériale et sa fonction de consommateur ultime.
Ce schéma devrait aboutir àdes pertes importantes dans les pays disposant d’une épargne abondante. On aurait du assister à des faillites de banques ou de fonds d’investissements situés en Europe, au moyen orient ou dans les pays émergents. Parallèlement, l’économie impériale ne pouvant plus être alimentée en capitaux frais, le dollar aurait du être attaqué, ce qui – toujours selon le modèle toddien – aurait du conduire lesEtats-Unis à organiser sur leur sol de nouveaux attentats factices et à livrer de nouvelles guerres d’opérettes contre des prétendus Etats-voyou ou terroristes, cela pour perpétuer l’illusion de leur superpuissance.
Or cela n’est pas ce qui se produit. Pas encore en tout cas. C’est le cœur financier du capitalisme américain qui s’effondre. Les banques d’affaires de Wall Street voient leurcapitalisation boursière fondre comme neige au soleil, ce qui les fait tomber les unes après les autres comme un château de carte.
Or, il est peu vraisemblable que ce soit ces banques qui détenaient les titres des créances immobilières qui se sont avérées pourries, car le taux d’épargne étasunien est insignifiant. La raison pour laquelle le capital de ces banques s’évapore est certainement lié à autrechose que la simple crise des subprimes. (1)
Incapable de trouver une explication intelligible sur les raisons réelles des défaillances des banques d’affaires – qui si je ne m’abuse n’ont jamais été annoncées par personne – je me suis mis à chercher. Et je suis arrivé à l’hypothèse suivante :
1- Le fondement des deux pompes aspirantes de capitaux est le même. Toutes deux reposent sur la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • La crise financière
  • Crise financière
  • La crise financiere
  • La crise financiere
  • La crise financière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !