Crise front populaire

569 mots 3 pages
ais les difficultés du Front populaire ne furent pas pour autant effacées. En effet, la France était dans une grave crise économique depuis 1931, et la politique économique du Front populaire ne parvint pas à relancer la production, la consommation, ni à réduire le chômage. Ainsi, la hausse des prix annula vite celle des salaires prévue par les accords de Matignon. Ce fut une des causes de la chute du Front populaire, très vivement critiqué par la presse dès l'automne 1936.
Sur le plan intérieur, le gouvernement Blum parvint à résoudre la crise sociale. Mais dès l'été 1937, il dut faire face à diverses difficultés économiques qui le poussèrent à dévaluer (voir dévaluation) le franc dès le 17 septembre, cette situation transforma l'inquiétude de la droite en opposition résolue. Le 24 février 1937, il décide également une pause dans les réformes. Des réformes importantes comme celles des retraites sont alors abandonnées[réf. nécessaire]. La pause ne rencontre guère la réussite, puisqu'elle déçoit l'aile gauche de la SFIO et le PCF sans apaiser l'opposition de droite, qui la considère comme un aveu de faiblesse du gouvernement.
Par ailleurs, les attaques calomnieuses de l'extrême droite affaiblirent plusieurs personnalités du Front populaire, à commencer par Blum lui-même : son arrivée au pouvoir déclencha en effet une vague d'antisémitisme d'une très grande ampleur, visant à remettre en cause sa crédibilité et sa loyauté aux intérêts de la France. De même, une campagne médiatique agressivement diffamatoire menée notamment par l'Action française et par Gringoire46 déstabilisa Roger Salengro, ministre SFIO de l'Intérieur et l'un des principaux artisans des accords de Matignon. Accusé, sans aucun fondement47, à partir du 14 juillet 1936 d'avoir été déserteur durant la Première Guerre mondiale, il fut rapidement innocenté, mais ne supporta pas de voir son honneur de patriote sali et se suicida le 17 novembre 193648.
Dans la presse française se formèrent de fait deux

en relation

  • Le front populaire face a la crise
    2654 mots | 11 pages
  • Crise résulé année 30
    929 mots | 4 pages
  • France années 1930
    3164 mots | 13 pages
  • La_France_dans_la_crise_des_années_1930
    1915 mots | 8 pages
  • La crise des années 30 en fance et en allemagne
    2142 mots | 9 pages
  • Front Populaire Cours
    2319 mots | 10 pages
  • La france dans les annees 30
    1314 mots | 6 pages
  • La france en crise 1930
    1866 mots | 8 pages
  • La france en 1930
    539 mots | 3 pages
  • Le front populaire
    869 mots | 4 pages