Cristina morato

368 mots 2 pages
Texte 1
Entrevista a Cristina Morato
Depuis 20 ans elle parcoure le monde avec son appareil (sa camera) photo en transformant ses expériences en récits et en expositions.

¿qu'est-ce que cherchez vous dans ses voyages ?
«Pour moi, Voyage est avant tout une source de connaissances, je Voyage pour apprendre et c’est un pas pour mieux me connaître. Je ne Voyage pas pour l’aventure, parce que le risque ne me plaît pas et les gens m'intéressent plus que les paysages. Mon expérience ne serait pas sûrement la même si durant ces vinght dernière années je ne m’étais pas consacrer à voyager sur de longues saisons/de longues periodes dans le monde. Heureusement mon travail en tant que journaliste et photographe est liée au voyage. Je voyage surtout par curiosité, attirée par des cultures lointaines et très différentes de la mienne pour m'enrichir personellement.

¿ La fin d'un voyage est-elle d'arriver à un lieu ?
«Pas toujours, parfois les raccourcis sont les meilleurs. Quand je voyage jamais je ne pense l’arriver et, d'un/de ce fait, plusieurs fois après m'être perdu ou m'amuser dans le chemin, j'ai découvert des choses plus intéressantes que dans ma destination(destin) finale.

Dans un article affirmant que le monde n'est pas prêt à Voyager à des endroits éloignés auxquels nous sommes confrontés à des cultures anciennes et mode de vie très différent du nôtre. Ce que nous avons perdu la civilisation?
- une vie confortable et facile nous fait perdre beaucoup de choses, entre celles-ci la capacité de nous surprendre, la curiosité et le respect pour ceux qui ne vivent pas si commodément comme nous... Tous ne sommes pas préparés pour monter(lever) le toit(plafond) du monde, nous ne sommes pas tous préparés pour vivre dans la forêt amazonienne et pour vivre ensemble avec les indigènes, bien qu'aujourd'hui toutes ces destinations(destins) "exotiques" qu’ offrent les agences de voyages en tourisme de masses. Il faut savoir respecter la nature et les communautés qui y

en relation