Critique cinématographique

Pages: 3 (702 mots) Publié le: 5 décembre 2010
Les femmes font tourner la tête de tous les hommes. C'est ce que démontre La Princesse de Montpensier, fraîchement adapté au cinéma. Il est vrai que la femme en question, à savoir Mélanie Thierry,est vraiment belle. Le casting est d'ailleurs impressionnant : Lambert Wilson et Gaspard Ulliel entre autres, rien que ça. Et pourtant, le film n'est pas à la hauteur de nos espérances. Trop de grandsacteurs tue l'acteur. Ben oui, avec tous ces charmants hommes (et une magnifique femme !), on ne sait plus vraiment où regarder. On cherche également un bon acteur. La déception concernant les jeux desacteurs est au rendez-vous. Seul Lambert Wilson remplit à merveille son rôle d'homme parfait qui se fait rejeter. Oui,on a presque des envies de meurtres sur la Princesse de Montpensier. Mais c'estl'histoire de Madame de Lafayette et on ne peut la changer. Pourtant, le réalisateur n'est pas vraiment resté fidèle au texte. Il a en effet enlevé des élément plus ou moins importants (lacorrespondance par lettre du Duc de Guise et de la Princesse de Montpensier) pour en ajouter de nouveaux. Il a effectivement mis en avant le Comte de Chabannes alors que celui-ci n'est qu'un personnage secondairedans la nouvelle. Il le met d'ailleurs merveilleusement bien en avant. Bertrand Tavernier a également engagés des décorateurs et des costumiers formidables ! Les costumes sont plus que magnifiques etles décors sont superbes. En même temps, le film a été en partie tourné en Aveyron, normal que les paysages soient aussi beaux. On se croirait presque à l'époque du Prince de Montpensier. Ce dernierest d'ailleurs mauvais. Bien qu'il ait le « sale rôle », il ne dégage rien. On ne ressent absolument rien face à ses sentiments. Il devient même rapidement antipathique. Parallèlement, l'acteurincarnant le Duc d'Anjou est vraiment bon. Il nous fait rire, autant par ses gestes, ses manies que par ses mots. Je souligne d'ailleurs le « à votre guise si j'ose dire » lorsqu'il s'adresse au Duc de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Critique cinématographique de Vipere Au poing
  • Critique cinématographique Germinal
  • Critique cinématographique du grand meaulnes
  • Critique cinématographique de quartier lointain
  • Critique cinématographique de la famille tenenbaum
  • Critique cinématographique
  • Critique cinématographique: elefante blanco
  • Critique cinématographique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !