Critique la passion du christ français

585 mots 3 pages
Français Texte Informatif : Convaincre : Texte argumentatif (éloge) Mel Gibson donne également une vision réaliste de la Passion. Certaines scènes comme la trahison de Judas, la comparution de Jésus devant le Sanhédrin puis devant Ponce Pilate bénéficient d'une mise en scène relativement sobre et soignée (comparée à la suite du film) ainsi que d'une belle photographie. Au final, La passion du Christ est un film fort réalisé par un metteur en scène dévoué et interprété avec conviction. La musique, les acteurs, la mise en scène, le choc de la mise en scène qui permet une remise en question de soi-même fait de ce Film choc : un incontournable, à voir absolument mais avec un minimum de connaissances bibliques. Persuader : texte satirique (blâme) Outre l'aspect ludique de ce film, il règne une ambiance TRES malsaine de haine. Ce n'est pas compliqué, tout le monde se hait : les juifs haïssent les romains qui eux même haïssent les juifs et ces derniers se haïssent entre eux!! On en arrive à ce que tout le monde se haïsse montrant que la religion “dominante” n'est pas la bonne car fondée sur la haine (oh le coups bas!) et au milieu de tout ce “beau monde”, on a Jésus de Nazareth qui lui aime tout le monde, même ceux qui le détestent! (et hop! vive le héros suicidaire) On a donc durant tout le film un Jésus qui prédit l'avenir, guérit les blessures, ne cède pas à la tentation du mal, se fait torturer, lapider, fouetter, écorcher vif, insulter, lacérer (je prend beaucoup de temps pour le dire car cela dure les trois quart du film). Nous assistons, médusés, à un étalage voyeuriste éc' urant (les gros plans qui relèvent presque de la macrophotographie, des fois que l'on n'aurait pas vu d'assez près les plaies !), par moments d'un ridicule achevé (le démon qui se promène avec son serpent !), D’un goût non pas mauvais, mais exécrable (on se croirait par moment dans un "Zombie 3, le retour" !), simpliste (les quelques scènes ne relevant pas de la boucherie se contentent

en relation

  • La religion chrétienne : une barrière aux libertés théâtrales en france de l’antiquité à nos jours
    3050 mots | 13 pages
  • Boileau
    1354 mots | 6 pages
  • le parfum
    2643 mots | 11 pages
  • Théathre médiéval
    8238 mots | 33 pages
  • Paul klee et fernand leger
    3896 mots | 16 pages
  • Blaise pascal
    3637 mots | 15 pages
  • Biographie de balzac
    473 mots | 2 pages
  • Biogrphie Balzac
    595 mots | 3 pages
  • Balzac
    480 mots | 2 pages
  • Biographie de eric emmanuel schmitt
    1542 mots | 7 pages