Critique "le mot progrés dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux

886 mots 4 pages
« Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux »
CRITIQUE

Présentation :
Matei Visniec est né en Roumanie le 29 janvier 1956. Lors d’une partie de sa jeunesse il a vécu sous le régime communisme. Parti à Bucarest pour ses études, il fait parti de la génération qui a bouleversé la poésie et la littérature roumaine de l’époque. A partir de 1977 il commence à écrire. Après un premier succès avec sa pièce Les Chevaux à la fenêtre il est découvert par de nombreuses compagnies et ses pièces sont jouées un peu partout dans le monde. Ainsi depuis 1993 il est l’auteur dramatique le plus joué. Il écrit le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux en 2007 dont nous allons produire la critique.

Au départ il y a deux parents de retour dans leur maison à moitié brûlée, un fils mort, une fille quelque part sur les trottoirs de Paris. Le corps du fils est introuvable, la mère ne peut pas le pleurer. Le père remue la terre, en discutant avec le fantôme de son fils disparu, pour retrouver ses ossements et lui faire une sépulture digne de lui. Il y a aussi le nouveau voisin, la vieille folle chez qui on dépose des cadavres en tous genres, une chef de prostitué, un travesti, des fantômes d’amis que le fils a rencontrés dans la mort…

JEU DES ACTEURS,
Ce spectacle expose un jeu d’acteur poignant de sincérité avec pour chacun des intervenant une place bien définie dans la vivante mise en scène de Jean-Luc Paliès. L’homogénéité du jeu des acteurs sert un sujet grave dans lequel le rire n’est pas oublié. Malgré tout et en dépit des efforts fournis par les comédiens, mon regard est mitigé et je regrette notamment la négligence de certains détails dans la mise en scène tel que la présence de la fanfare tout au long du récit qui n’est pas suffisamment exploité d’après moi. En effet, mis en valeur dés le début du spectacle, on oubli peu à peu sa présence. Par ailleurs, on peut féliciter le metteur en scène qui a bien pris le soin de

en relation

  • Carnet culturel
    863 mots | 4 pages
  • L'affaire kurt cobain
    37008 mots | 149 pages
  • Don juan
    66490 mots | 266 pages
  • cahier francais
    69931 mots | 280 pages
  • La duchesse insoumise
    86000 mots | 344 pages
  • Enquête sur andré gide
    35469 mots | 142 pages
  • Théatre
    34311 mots | 138 pages
  • Le portrait de dorian gray
    83639 mots | 335 pages
  • Wilde LePortraitDeDorianGray
    78630 mots | 315 pages
  • emile zola
    129734 mots | 519 pages