Critique littéraire

406 mots 2 pages
Critique littéraire : « La cicatrice »

Bruce Lowery est un écrivain est un écrivain d’origine Américaine née en 1931.
Il a d’abord écrit son livre en Anglais avant de le traduire en Français, car celui-ci était parfaitement bilingue. Aucun de ses livres n’eu un franc succès sauf « la cicatrice », il lui fut d’ailleurs décerner le prix de l’Académie française par Charles de Gaulle lui-même. Il enseigna également au collège Stanislas à Paris, un prestigieux établissement. Il est mort en 1988 d'un cancer de l'estomac.

Ce livre parle d’un jeune garçon de treize ans qui va raconter son quotidien. Cependant, celui-ci n’est pas comme les autres enfants, il a une cicatrice, comme l’indique le titre, dont il ignore la provenance. Celle-ci lui forme un bec de lièvre et fait de Jeff un enfant différent des autres. L’histoire nous introduit alors dans la peau de Jeff qui subira divers malheurs.

Tout d’abord j’ai trouvé cette histoire passionnante car dans ce roman, c’est Jeff lui-même qui raconte ses mésaventures, ce qui nous plonge dans la peau de ce dernier et donne l’impression de vivre les faits. D’autant plus que ce livre reflète la méchanceté des enfants entre eux. Cependant, je peux comprendre qu’il a déplu à d’autres lecteurs car Jeff est en quelque sorte un enfant maudit auquel il va arriver très peu de bonnes choses, mais ceci dénonce la réalité monstrueuse d’un enfant rejeté et humilier a cause de sa différence. Bruce Lowery nous fait comprendre d’avantage l’importance de la famille, car celle de Jeff sera présente pour lui et ne le jugera pas comme différent. Pourtant, la colère du garçon le poussera à se monter contre elle, a accomplir des crimes tel que le vol et se refermer sur lui-même. Sa rage lui montera a la tête et changera le gentil garçon en un monstre. Il va même, par la suite, commettre une faute irréparable qu’il regrettera de toute son âme. Encore un aspect positif du roman, car on voit les répercussions que peuvent avoir une différence quelconque

en relation

  • Critique litteraire
    12777 mots | 52 pages
  • La critique littéraire
    322 mots | 2 pages
  • Critique littéraire
    755 mots | 4 pages
  • La critique litteraire
    2287 mots | 10 pages
  • La critique littéraire
    499 mots | 2 pages
  • Critique litteraire
    3163 mots | 13 pages
  • La critique littéraire
    2910 mots | 12 pages
  • La critique littéraire
    21274 mots | 86 pages
  • La critique littéraire
    1890 mots | 8 pages
  • La critique littéraire
    300 mots | 2 pages