critique d'adolphe

Pages: 6 (1488 mots) Publié le: 16 juin 2014
Critique d’un livre du 19ème siècle
« Adolphe » de Benjamin Constant

Etre prisonnier d’une relation trop pesante, c’est une situation que beaucoup ont connus, et Benjamin Constant, dans son roman « Adolphe », le dépeint avec une habilité impressionnante !
Adolphe est un jeune homme issu de la bourgeoisie française. Son père, ministre, a de grandes ambitions pour lui, et il comptebien contenter son père et avoir une carrière brillante. Cependant, au cours d’un de ses voyages, celui-ci tombe amoureux de la femme du comte de P****, la magnifique Elléonore. Dix ans plus âgée que lui, mariée, mère de deux enfants et aillant lutter une grande partie de sa vie pour obtenir le renom au sein de la société, elle le repousse d’abord, mais en vain et tombe à son tour amoureuse du jeuneet passionné Adolphe. Les débuts de leur relation est superbe et ils sont tous deux ravis, mais la situation se dégrade vite lorsque Adolphe se rend compte qu’elle est un poids immense pour sa carrière, mais que son affection pour elle l’empêche de se décider.
Ce roman du 19ème siècle est un chef d’œuvre, bien que certaines caractéristiques restent discutables pour certains.

Toutd’abord, il est important de souligner qu’il s’agit d’un roman psychologique. J’entends par là que ce n’est pas tellement l’intrigue, un peu banale, qui est captivante, mais plutôt la façon dont le héros va gérer la situation. En effet, Adolphe est confronté durant tout le récit à un dilemme de taille, à savoir choisir entre travail ou Amour. Il est vrai qu’Adolphe perd assez vite ce sentiment amoureuxqui lui donnait des ailes, toutefois, malgré sa froideur et ses reproches, il éprouve toujours de profonds sentiments pour Elléonore, ce qui l’empêche de lui causer le moindre mal volontairement. Il s’oblige donc lui-même à négliger sa carrière pour ne se consacrer qu’à une amertume causée par une relation qu’il est trop faible et trop bon à la fois pour briser. Dès lors, dans une telle situation,il est intéressant de voir comment Constant va se débrouiller pour faire ressentir se vide, les émotions contradictoires d’Adolphe, son avenir qui peu à peu se réduit,… Le génie de Constant est qu’il est capable d’intensifier toutes les émotions qu’il aborde, de les faire ressentir au lecteur, si bien que même des raisonnements qui, aux premiers abords, nous semblent illogiques voireirrationnels, nous ne les comprenons que trop bien en voyant les évènements du même œil que le héros.
En outre, cela mène à une deuxième caractéristique que je souhaite aborder. Constant a choisi pour héros un jeune homme ambitieux, aisé, très capable et avec une touche d’anticonformisme. C’est là le modèle pour beaucoup de jeunes hommes, à l’époque de Constant comme maintenant, ce qui suscite chez lelecteur l’envie de lui ressembler et donc de s’identifier à Adolphe. Ainsi, pendant toute la lecture, on peut voir à travers les yeux d’Adolphe, ressentir les mêmes choses que lui, se mettre à sa place pour tenter de comprendre sa situation désespérée et ses choix qui semblent souvent si faibles. Constant est donc parvenu à rendre son héros à la fois banal et extraordinaire, ce qui rajoute encore duplaisir en lisant son roman.
De plus, les deux premiers arguments mènent forcement à celui-ci : du début à la fin, il semble qu’Adolphe n’agisse que par faiblesse et lâcheté. Mais si on repense à une phrase qu’il a lui-même prononcé au début du livre « tout en ne m’intéressant qu’à moi, je m’intéressais faiblement à moi-même. », l’on se rend compte que c’est une toute autre chose qui lepousse à ne pas changer sa situation. Sa motivation réelle reste avant tout de ne point blesser Elléonore. Il dit ne plus l’aimer, il est cependant conscient qu’il a un lien immense avec elle et une affection profonde pour elle, il n’est dès lors pas envisageable pour lui de la quitter, car il sait que cela causerait le plus grand chagrin à Elléonore qui a tout sacrifié pour lui. Cette inaction...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les libertés nécessaires d'adolphe thiers
  • Critique
  • critique
  • La critique
  • Critique
  • Critique
  • Critique
  • Critique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !