Crm1701

550 mots 3 pages
13e cours – 27 Février
Les savoirs scientifique sure les situations-problématique jusqu’à la naissance de la criminologie (1801-1876)

PENCHANT AU CRIME*
Phénomène qui peut être mesurer, * Varier par rapport a l’instruction morale – plus milieu est mal sain, désorganiser, plus moralité de population sera défaillante * Faciliter de commettre crime – plus élevé lorsqu’il évolue dans un milieu ou il y a plusieurs opportunités de crimes * * NOTION DE CAUSE (3e notion centrale de la théorie de Quételet) * Loi entre phénomènes sociaux – cherche les causes qui créé le crime, quelles sont les causes qui amènent la criminalité… * * Corrélation et cause (différence) -- cause = doit être capable d’isoler les deux variables, empêcher que d’autres variable peuvent jouer un rôle par rapport au résultat (peine vs. criminalité), corrélation = un lien entre deux variable * En science sociale on étudie les variables de la société et plusieurs variables sont susceptible d’avoir un même phénomène, peut pas isoler les variables * Au lieu de parler de causes, on reste plus prudent et on parle de corrélation, ce n’est pas des lois-causes, c’est un rapport-corrélation * * TAUX DE CRIMINALITÉ (4e notion) * Base l’ensemble de son analyse sur cela * Pour l’établir on utilise 2 sources de donnés : 1) données qui fournissent les bureau de police (# plaintes) 2) données judiciaire – tribunal (# condamnations, établir l’évolution d’un années à l’autre = conclusion sur criminalité) * Chiffre noire : les nombre de plaintes non-rapportées aux autorités * Quételet dit – si la criminalité enregistrer augmente de 20%, on peut présupposer que la criminalité non-registrer on augmenter de la même façon (au même rythme) * Pas considérer la variation de l’activité policière et judicaire (ignore), a supposé que le taux est constant. * Doit demander question – quelle a été l’Activité policière et judiciaire? * * 1B)

en relation

  • CRM1701 PARTIE 1
    2681 mots | 11 pages