Croire est raisonnable ?

371 mots 2 pages
Le croyant est perçu par l'athée comme un être déraisonnable et irrationnel : non seulement ses croyances, mais également son comportement semblent être contraire à la raison. Pour celui qui ne croit pas, le croyant est tout simplement quelqu'un qui croit en dépit des preuves, ou plutôt de l'absence de preuve. Pourtant, on ne saurait dire que la croyance est réservée au déraisonnables : bons nombres de scientifiques, d'homme pour le moins raisonnables sont croyants. Alors, peut-on dire qu'il est raisonnable d'être croyant ? Est raisonnable ce qui n'est pas contraire à la raison. Ainsi, tout le problème est de savoir si être croyant peut être raisonnable, s'il n'est pas tout simplement aberrant pour un être doué de raison de croire en Dieu, un être qu'il ne voit pas, dont il n'a pas de preuves tangibles. Cela peut donc sembler contraire à la raison, puisqu'il s'agit, non seulement de croire alors que rien ne permet de s'assurer de la vérité de ce qu'on croit, mais qu'il s'agit d'avoir un certain comportement, un type de vie en fonction de cette croyance, alors même qu'elle n'est pas assurée. Le croyant ne se contente pas de croire, sa croyance oriente son attitude. C'est donc dans la disproportion entre le caractère infondé de la croyance et les conséquences qu'elle peut avoir sur notre vie qui peut sembler déraisonnable. Pourtant, le verbe croire peut avoir deux sens : dans un premier sens, croire, c'est n'être pas sur, c'est douter, et cela s'oppose à savoir ; dans un second sens, croire, et c'est le cas notamment de celui qui croit en Dieu, c'est croire avec certitude, c'est être assuré autant, si ce n'est plus, de ce dont on a des preuves que de ce dont on n'en n'a pas. D'où vient donc cette certitude qui reste sans fondements rationnels ? Est-il déraisonnable d'être croyant ou la croyance est-elle une part essentielle de notre nature raisonnable ? Est-ce à cause de la raison que l'on croit, ou en dépit de ce qu'elle nous dicte

en relation

  • Est-il raisonnable de croire
    2630 mots | 11 pages
  • Est-il raisonnable de croire ?
    780 mots | 4 pages
  • Est il raisonnable de croire?
    3433 mots | 14 pages
  • Est-il raisonnable de croire en dieu?
    1173 mots | 5 pages
  • Croire en dieu est-ce raisonnable
    589 mots | 3 pages
  • Est-il raisonnable de croire en dieu?
    7651 mots | 31 pages
  • Travail
    1054 mots | 5 pages
  • Merci beaucoup
    403 mots | 2 pages
  • La croyance religieuse est-elle une démission de la raison
    566 mots | 3 pages
  • Croire est-ce renoncer à la raison
    508 mots | 3 pages