Croissance

Pages: 5 (1108 mots) Publié le: 11 novembre 2012
Concernant l’actualité marquant le mois d’octobre 2012 nous pensons qu’il est intéressant d’aborder les sujets suivants : la supervision bancaire par la banque centrale européenne (BCE), le mouvement des « pigeons » et enfin l’échec du projet de fusion entre les deux géant du secteur de l’aéronautique et de la défense EADS et son concurrent britannique BAE Systems.



[pic]


Source : LeMonde.fr le 13 octobre 2012
Les Echos le 19 octobre 2012.
La supervision bancaire a été l’objectif central du sommet européen des 18 et 19 octobre, la France et l’Allemagne ont eu un rôle clef dans cette initiative mais il apparait que ces deux pays étaient en désaccord sur certains points. . Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a fait valoir que la date de 2013 était intenableet qu’un contrôle européen de tous les établissements bancaires ne pouvait être envisagé. Pour lui, seules les principales banques, dites systémiques, doivent dépendre de la BCE, soit seulement 10% des banques allemandes, mais 100% des françaises.
A l’issu de la nuit du 18 il apparait que les dirigeants européens ont su trouver un terrain d’entente, la une de « libération » titrait « un vigilepour les banques de l’UE ». il apparait que la BCE s’est vu confié le rôle de superviseur bancaire de toutes les banques (1er point de désaccord) et assumerait son rôle à partir du 1er janvier 2013 (2ème point de désaccord). Il faut comprendre en quoi cela est important, il s’agit de confier à une autorité supranationale indépendante le contrôle de toutes les banques de la zone euro. Une fois lasupervision en place la BCE créera un conseil des superviseurs nationaux qui prendra l’ensemble des décisions exécutives applicable au dix sept pays de la zone euro. Il est a été également décider que l’intervention éventuelle du Mécanisme Européen de Stabilité ne sera possible qu’une fois que la supervision bancaire sera en place.
Je pense que cela est un point déterminant de l’actualité d’octobrecar nous constatons qu’il s’agit d’un pas en avant pour l’union européenne. De plus je pense que cela s’inscrit dans une lignée logique de renforcement des contrôles centralisé par l’union européenne. Cela parait une logique préalable au déblocage de fond issue de l’union européen au profit des banques.






[pic]


Source le monde le 4 octobre 2012
Libération le 19 octobre 2012
Lemonde le 22 octobre 2012

Le deuxième sujet d’actualité qui marque le mois d’octobre est le mouvement des « pigeons ». En effet suite a l’annonce du projet de loi des finance dévoilé le 26 septembre un mouvement d’entrepreneur commença à se manifester d’abord sur internet contre certaines mesures du projet de loi. En autre les « pigeons » protestèrent contre L’augmentation des charges sociales pourles auto-entrepreneurs. Le gouvernement souhaitait aligner les cotisations des auto-entrepreneurs sur le régime général. Les auto-entrepreneurs pourront voir leurs cotisations augmenter de 2% à 3% sauf exonération totale en cas de chiffre d’affaire nul.
Ils protestèrent également l'augmentation des taxes sur les plus-values réalisées lors de la vente de parts d'une entreprise. Cette taxepourrait passer de 32% à 60,5%. En réalité ces 60,5% correspondent à 45% d'impôts et 15% de CSG et CRDS.
Au fur et à mesure le mouvement des pigeons a pris de l’ampleur et a finalement fait reculer le gouvernement. En effet les Créateurs d’entreprises et actionnaires significatifs seront épargnés par la taxation de plus-values au barème de l’impôt sur le revenu, tandis que les abattements selon la duréede détention arriveront plus vite dans le temps. Pour compenser le manque-à-gagner, le gouvernement maintiendra une surtaxe sur l'impôt des grandes sociétés. Après les différentes concessions de gouvernement il apparait que les hausses de taxes ne rapporterait plus que 200 millions d’euros contre les 1 milliards initialement prévus.
Le 28 octobre il apparait que c’est au tour des grands...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La croissance
  • La croissance
  • Croissance
  • La croissance
  • La croissance
  • La croissance
  • La croissance
  • Croissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !