Croissance

1839 mots 8 pages
I- La notion de classe sociale semble avoir perdu de sa pertinence car elle peine à traduire un certain nombre d’évolutions de la société française.

A- Elle est en décalage avec l’affaiblissement de la conscience de classe 1- Depuis le phénomène de moyennisation, on assiste à un affaiblissement durable du sentiment d’appartenance aux classes traditionnelles (ouvrière, bourgeoise) - baisse des disparités entre classes - par contre une part de ++ importante de la pop pense appartenir à la classe moyenne

2- Le déclin de l’identité ouvrière et des cpts qui l’accompagnent participe à l’affaiblissement de la conscience de classe - baisse du nb d’ouvriers et dislocation des liens de sociabilité ouvrière - affaiblissement des conflits de classe - affaiblissement du vote de classe (DOC 3

3- Un affaiblissement de la conscience de classe qui persiste malgré le retour des inégalités économiques depuis les années 90 - pas de réactivation de la conscience ouvrière ni du conflit collectif - remise en cause de la réalité des classes sociales au sens de Marx

B- Des difficultés pour intégrer de nouveaux clivages : des clivages qui transcendent les classes sociales (on parle de clivages intracatégoriels car ils se développent à l’intérieur des catégories sociales) 1- Nouveau clivages dans le monde du travail - le clivage autour de la possession des moyens de production n’a pas disparu - mais un nouveau clivage se développe : entre les travailleurs stables et les travailleurs précaires - Explosion des emplois atypiques et des emplois précaires

2- Développement de nouvelles inégalités (clivages) liées à l’age, au sexe, à l’origine ethnique… qui transcendent les classes - inégalités liées à l’age identifiables qqs la classe sociale: - inégalités selon le sexe - inégalités liées à l’origine ethnique : difficulté d’accès à l’emploi stable, même si personne qualifiée

3- Baisse de la pertinence

en relation

  • la croissance
    3757 mots | 16 pages
  • SES croissance
    691 mots | 3 pages
  • Croissance
    726 mots | 3 pages
  • CROISSANCE
    990 mots | 4 pages
  • La croissancr
    1896 mots | 8 pages
  • La croissance
    1763 mots | 8 pages
  • La croissance
    550 mots | 3 pages
  • La croissance
    279 mots | 2 pages
  • Croissance
    1307 mots | 6 pages
  • La croissance
    371 mots | 2 pages