Croyance religieuse raison

539 mots 3 pages
Toute vérité est réforme et correction d'une idée antérieure, qui, rendue insuffisante par les avancées scientifiques, doit être remplacée par un concept nouveau et plus proche de la vérité. On se rapproche donc toujours de la vérité en science, mais on ne l'atteint véritablement jamais, l'essence de la vérité scientifique semblant alors être d'être toujours changeante, parce qu'en progrès. Le dogmatisme est ainsi la démarche « anti-scientifique » par excellence. · Pourtant, et justement parce qu'elle ne doit pas, pour être scientifique, être dogmatique, la science ne peut pas s'opposer de droit à la religion et à ses croyances en ce sens que raison et foi composent deux ordres différents et incommensurables. · En réalité, il s'agir d'opérer une distinction fondamentale entre la dimension de la raison, de l'intelligence, et celle du coeur. Et c'est notamment l'entreprise pascalienne (qui définit trois ordres différents, tous incommensurables entre eux : l'ordre de la chair, celle de l'esprit et enfin celle du coeur). La foi religieuse est affaire de coeur et non pas de raison. En cela connaissance scientifique (du côté de la raison) et croyances religieuses (du côté du coeur) ne peuvent pas s'opposer en ce sens qu'elles ne sont pas sur le même plan et qu'il y a entre elle une incommensurabilité infinie. La raison est une faculté de calculer (ratio en latin) des quantités ou des intérêts finis, que ce soit en mathématiques ou en politique. Pourtant, elle devine la présence d'un infini (en arithmétique ou en astronomie) ; elle prend conscience que ses calculs, ses mesures sur des quantités finies s'anéantissent devant l'infini.
On pense généralement que croyance et raison ne peuvent s’associer car les croyances mettent en œuvre des éléments contraires à la raison. En effet, aucune donnée empirique ne vient étayer la thèse de l’existence de Dieu. De plus, dans le cas des religions dites « révélées », l’on peut évidemment contester les seuls éléments

en relation

  • La croyance religieuse et la raison
    520 mots | 3 pages
  • La croyance religieuse et la raison
    3540 mots | 15 pages
  • La croyance religieuse est-elle une démission de la raison
    566 mots | 3 pages
  • La croyance religieuse implique-t-elle une démission de la raison ?
    1690 mots | 7 pages
  • La croyance religieuse implique t-elle une démission de la raison ?
    1946 mots | 8 pages
  • La croyance religieuse implique-t-elle la demission de la raison ?
    878 mots | 4 pages
  • La croyance religieuse implique-t-elle la demission de la raison?
    2712 mots | 11 pages
  • La raison entre-t-elle nécessairement en conflit avec la croyance religieuse ??
    1253 mots | 6 pages
  • La croyance religieuse implique-t-elle necessairement une demission de la raison?
    1807 mots | 8 pages
  • La raison entre-t-elle nécessairement en conflit avec la croyance religieuse?
    618 mots | 3 pages