Cuba réalité économique

Pages: 15 (3633 mots) Publié le: 8 mai 2010
Cuba : la réalité économique

Introduction

La fin de la guerre froide et la chute du mur de Berlin ont signifié, pour la planète, la suprématie unipolaire du néolibéralisme et l'aggravation des inégalités sociales. De nos jours, nous sommes 6,6 milliards d'habitants dans le monde parmi lesquels, selon l'ONU, deux tiers vivent sous le seuil de pauvreté et environ 1,4 milliardsd'habitants vivent dans la misère, c'est-à-dire disposent de revenus inférieur à 1 dollar US par jour ou 30 par mois. Parmi elles, 854 millions souffrent de faim chronique. De ce fait, Il suffirait de 500 milliards de dollars US pour réduire radicalement le nombre d'affamés dans le monde, cependant on dépense le double de cette somme dans l'armement.
On préfère investir dans la mort, et non dans lavie. Voilà la logique du système capitaliste auquel nous sommes confronté tous les jours.
De nos jours, Cuba reste comme exemple de pays socialiste. Tous nous connaissons les défis et les problème auxquels cette Révolution fait face au seuil d'un demi-siècle d'existence. Nous savons tous les effets néfastes du blocus criminel imposée à Cuba par le gouvernement des Etats-Unis, et comment la MaisonBlanche maintient injustement emprisonnés 5 héros cubains engagés dans la lutte antiterroriste tout en favorisant des terroristes célèbres comme Posada Carriles.

On se demande bien pourquoi. A Cuba, la mortalité infantile est quatre fois moins élevée que dans le reste de l'Amérique latine en vivant six ans de plus. L'île compte bien moins de pauvres ou d'analphabètes. Pourquoi, donc?Ainsi nous allons voir, la situation économique de Cuba, la polémique sur les droits de l'homme mais également les impacts de l'embargo sur la vie de l'île.

La situation économique et social de Cuba

Quand, l'un après l'autre, les pays communistes de l'Europe de l'Est ont abandonné le communisme et fait le saut vers le capitalisme, presque tout le monde prévoyait la fin rapide de larévolution cubaine. Il y avait de bonnes raisons d'y croire. 85% du commerce extérieur cubain s'effectuait avec les anciens pays du bloc de l'Est. Après la chute du Mur de Berlin, ces derniers avaient subi de fortes pressions afin de mettre un terme à leurs relations commerciales avec Cuba. C'était entre autres la condition pour disposer de prêts occidentaux.
En même temps, les Etats-Unisdurcissaient leur blocus économique contre l'île. Ce blocus coûtait annuellement à Cuba un tiers de ses revenus d'exportation. Conséquences catastrophiques: le commerce extérieur a régressé d'environ 80% et le PNB (produit national brut, c'est-à-dire ce qui est produit annuellement) de 35%. Dans ces circonstances, aucune entreprise capitaliste ne tient le coup plus de deux ans. Mais, de façon remarquable,l'économie cubaine s'est assez rapidement stabilisée. Et, plus remarquable encore: on n'a assisté ni à une explosion sociale, ni à une guerre civile, ce qui, vu les circonstances, aurait été plus que prévisible.
Au contraire des pays est-européens, Cuba est resté attaché à son socialisme et à son économie planifiée. Toutefois, certains éléments du marché ont été introduits à une échellemodeste et les capitaux étrangers étaient attirés de façon contrôlée. Résultats? Entre 1998 et 2003, le PNB cubain a augmenté en moyenne de 3,3% par an, celui de l'Amérique latine de 1,2%. Durant la même période, la consommation privée par personne a augmenté de 18% à Cuba, contre une baisse de 3% pour l'Amérique latine. En 1995, 8% de la population active cubaine était sans travail, le même chiffreque pour le reste de l'Amérique latine. Aujourd'hui, le chômage à Cuba est redescendu à 3%. Dans le reste de l'Amérique latine, il a grimpé à 9%.
Aujourd'hui, l'Amérique latine compte 220 millions de pauvres, dont presque 100 millions vivent dans une pauvreté extrême. Cela fait respectivement 44% et 19% de la population. Depuis 1980, les deux catégories de pauvres ont connu une augmentation...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réalités economiques
  • Théories et réalités économiques
  • Les relations sociaux-economiques de cuba depuis 1902
  • LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL : entre bien-être et souffrance, une réalité économique
  • cuba
  • La place du chômage dans la réalité politique économique et sociale d'un état
  • cuba
  • Cuba

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !