Culture générale

19214 mots 77 pages
1. Théorie politique de la définition : la sémantique et le pouvoir (idéologie)

Qu’est-ce que la culture générale ? Qu’est-ce qu’une définition ? Deux aspects : -Peut être ce qui répond à la question qu’est ce que c’est. Cette manière de répondre s’appelle ontologie (quelle est la chose désignée par le mot et non par le sens du mot), c’est déterminer la chose réelle désignée par le mot. - Définition sémantique c’est la réponse classique.

Le premier répertoire monolingue est celui de Robert Estienne qui est le créateur du premier dictionnaire au 17ème siècle. Richelieu crée l’Académie Française en 1635 et les statuts article 26 précise que la compagnie des savants devait rédiger un dictionnaire « afin de donner des règles certains à notre langue » (1674 – 1er volume). Pour fixer le sens et les usages et donc régler les usagers eux-mêmes indirectement. Ce dictionnaire avait pour finalité : dans la préface de 1694, il s’agit de distinguer le langage soutenue ou familier. Si le mot est d’usage dans l’écriture ou dans la conversation. Et distinction, est-ce que ce mot est d’usage pour les honnêtes gens (ceux qui savent) ou le peuple, renvoie-t-il à des connaissances ou pas. Selon la préface de 1740, le dictionnaire est utile à la nation et utile pour l’Europe.

Le dictionnaire c’est un outil de contrôle social, d’extension de la monarchie (Richelieu grâce au dictionnaire académique dit qu’on pourra comprendre exactement dans le royaume ce que veut le roi, on veut une obéissance généralisée qui passe par la langue), de politique internationale s’inscrivant dans le conflit européen pour la puissance (le français est devenu une langue diplomatique au 18ème siècle).

Le dictionnaire pose les bornes, fixe les contenues et empêche la polysémie (pluralité du sens, contestation). Le dictionnaire c’est l’outil de domination politique par la langue. Il s’agit de contrôler la langue et faire que les sujets de la politique royale (celui qui subit le pouvoir) soit

en relation

  • Culture generale
    11318 mots | 46 pages
  • La culture générale
    2386 mots | 10 pages
  • Culture generale
    1920 mots | 8 pages
  • Culture générale
    480 mots | 2 pages
  • Culture générale
    1536 mots | 7 pages
  • Culture générale
    977 mots | 4 pages
  • Culture générale
    1741 mots | 7 pages
  • Culture génerale
    345 mots | 2 pages
  • Culture générale
    1429 mots | 6 pages
  • Culture générale
    2587 mots | 11 pages