Cyrano de Bergerac

Pages: 7 (1610 mots) Publié le: 5 décembre 2013
Cyrano de Bergerac
mis en scène par George Lavaudant

Mise en scène :

Fiche technique :













Création aux Nuits de Fourvière, 4 juin 2013.
Construction des décors et réalisation des costumes Ateliers de la MC93, Maison de la Culture de la Seine-Saint-Denis.
Costume :En analysant les costumes, on peut voir qu’ils sont cohérents avec l’époque (la pièce se passe en 1640) mais sont aussi modernisés et stylisés. Comme si le metteur en scène voulait rendre accessible et attrayante la pièce tout en conservant un minimum le style vestimentaire de l’époque.
Décors :En analysant les différents décors de ce spectacle, on peut remarquer que l’arbre ne bouge pas, mais il n’a jamais la même signification. Le grand buisson de buis qui constitue l’essentiel du décor a le mérite de toujours recentrer l’action sur l’essentiel, devenant successivement la scène du théâtre au premier acte,puis le balcon de Roxane, le point de ralliement du camp pendant le siège d’Arras, et tout naturellement l’arbre du jardin du couvent au cinquième acte. Les représentations des pièces du théâtre romantique donnent lieu à des confrontations entre les « modernes » et les « classiques ».


La scénographie :

Acte I : 1640, L’acte se déroule dans un théâtre, à l’hôtel de Bourgogne.
La salle del’hôtel de Bourgogne, en 1640. Sorte de hangar de jeu de paume aménagé et embelli pour des représentations. La salle est un carré long ; on la voit en biais, de sorte qu’un de ses côtés forme le fond qui part du premier plan, à droite, et va au dernier plan, à gauche, faire angle avec la scène qu’on aperçoit en pan coupé. Cette scène est encombrée, des deux côtés, le long des coulisses, par desbanquettes. Le rideau est formé par deux tapisseries qui peuvent s’écarter.
Le théâtre dans le théâtre est matérialisé par la scène sur la scène, et de plus le début de la pièce commence avec les neuf coups rapides puis trois autres plus lents. La présence d’un public sur scène, qui assiste lui-même à une représentation de théâtre est une particularité de ce début de pièce. Les acteurs du théâtre dansle théâtre sont reconnaissables car davantage maquillés, et avec des costumes beaucoup plus extravagants que les autres personnages.




Acte II : Dans la boutique de Ragueneau, rôtisseur pâtissier.
A gauche, premier plan, comptoir surmonté d’un dais en fer forgé, auquel sont accrochés des oies, des canards, des paons blancs. Dans de grands vases de faïence, de hauts bouquets de fleursnaïves, principalement des tournesols jaunes. A droite, premier plan avec porte. Deuxième plan, un escalier montant à une petite salle en soupente, dont on aperçoit l’intérieur par des volets ouverts ; une table y est dressée.
Pour montrer l’abondance, le metteur en scène fait entrer et sortir très rapidement plusieurs personnages, tous vêtus de la même manière, comme si ils ne formaient qu’uneseule personne. Les plats proposés s’enchainent de manière pressante, comme si la pâtisserie/rôtisserie était débordée de monde. Chaque personnage porte plusieurs plats, et les plats sont tous démesurés et extravagants, pour accentuer l’effet d’abondance.


Acte III : Sur une petite place de l’ancien Marais.
Le Marais : Le Marais est une ancienne zone de marécages occupée depuis le XIIe sièclepar des ordres religieux. Au début du XVIIe siècle, à la suite de la construction de la place des Vosges, ce quartier devient le lieu de résidence de la noblesse parisienne. De nombreux hôtels particuliers y sont construits. Au milieu du XVIIIe siècle le quartier est déserté par l'élite parisienne au profit du faubourg Saint-honoré et du faubourg Saint-Germain qui offrent plus d'espace. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • cyrano de bergerac
  • Cyrano de bergerac
  • Cyrano de bergerac
  • Cyrano de bergerac
  • Cyrano de Bergerac
  • Cyrano de bergerac
  • Cyrano de bergerac
  • Cyrano de bergerac

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !