Cyrulnik sa vie

1815 mots 8 pages
Pendant la guerre, issus de parents juifs tués, Cyrulnik est vite orphelin, placé par la DASS. Il a été ainsi garçon de ferme chez une métayère qui ne parlait pas mais qui régulièrement lui donnait un coup de baton . Mais pour lui, ce n'était pas grave, car il ne la connaissait pas . Tout l'art était de l'éviter. La violence est grave quand elle provient de personnes pour qui on est attaché affectivement. La résilience, c'est une manière de comprendre que parfois on a un peu de responsabilité dans ce qu'il nous arrive. Si on pense qu'on est un être formidable, quand il nous arrive quelque chose de désastreux c'est grave et on peut le vivre mal et dire que c'est la faute des autres, forcément, puisqu'on est merveilleux. Mais par contre, s'il nous arrive quelque chose de moche, on peut chercher à voir sa part de responsabilité et voir surtout comment faire pour que cela ne se reproduise pas. L'échec c'est pas plus grave ni moins grave c'est quelque chose qui s'est produit et point barre. On se sent "foutu" quand on vous dit que vous êtes "foutu". Très mauvais élève, placé par l'aide sociale, Cyrulnik a vite compris qu'on demandait aux enfants de ne pas s'attacher aux familles d'accueil. Il a rencontré une enseignante et il a eu envie d'avoir une relation avec elle , donc il a travaillé et ainsi il a pu aller au lycée grâce à elle. Par contre, aucune révolte, sa situation était telle quelle, il faisait partie des mal partis donc il devait faire avec. Quand il a rencontré sa tante, celle ci lui a annoncé que sa mère rêvait qu'il soit médecin. donc ce n'était pas négociable parce qu'elle était morte et donc il est devenu psychiatre. Quand il a pu trouver un peu de calme, avec le chaos dans sa tête, être juif n'avait aucun sens pour lui mais il a vite compris que l'on pouvait en mourir et que c'était dangereux. Il a décidé de devenir écrivain pour chercher à comprendre,et pour témoigner ou alors médecin, parce qu'il voulait aider les autres à

en relation

  • Protection des majeurs vulnérables
    4235 mots | 17 pages
  • Fiche de lecture les vilains petits canards
    1161 mots | 5 pages
  • Les vilains petits canards - boris cyrulnik
    2931 mots | 12 pages
  • Fiche de lecture "un merveilleux malheur"
    2275 mots | 10 pages
  • L'amour et l'alcool
    2386 mots | 10 pages
  • La résilience
    2824 mots | 12 pages
  • Un merveilleux malheur
    1613 mots | 7 pages
  • Boris cyrulnik
    689 mots | 3 pages
  • Julie ou l'aventure de la juste distance
    1102 mots | 5 pages
  • Suicide des enfants
    1043 mots | 5 pages