Débat colonial ferry / clemenceau

Pages: 9 (2185 mots) Publié le: 28 avril 2010
Introduction :

La IIIe République, au cours du mois de juillet 1885, voit s’installer un nouveau débat sur le devant de la scène politique, à propos de l’expansion coloniale. Il dépasse l’opposition traditionnelle entre républicains et conservateurs, pour établir de nouveaux rapports de force entre des familles politiques très différentes. Deux discours ont particulièrement marqué ce débat :celui de Jules Ferry, le 28 juillet, et la réponse de Clemenceau le 31. Ferry, républicain opportuniste, est alors ancien Président du Conseil, fonction qu’il occupa à deux reprises de septembre 80 à novembre 81 puis de février 83 au 30 mars 85, date à laquelle il est renversé après la défaite de Lang-Son au Tonkin. Clemenceau, quant à lui membre de la gauche radicale, parle en tant que député àla Chambre ; il s’oppose au discours colonialiste prononcé par Ferry, reprenant chacun de ses arguments et les démontant un par un. La confrontation des discours de ces deux personnalités politiques permet de comprendre les principaux sujets de désaccord entre les partisans de la colonisation et les anticolonialistes. Quels sont les enjeux défendus ? Quels intérêts la colonisation présente-t-elledu point de vue des colonialistes ? Qu’en pense le camp opposé ? Autrement dit, quels sont les grands arguments défendus d’un côté et contestés de l’autre lors de ce débat national ?

L’argument économique

Pour Ferry, il faut, pour expliquer tout l’intérêt de la colonisation, commencer par évoquer le contexte international. La Révolution Industrielle du XIXe siècle implique, d’un point de vueéconomique, une ouverture vers les colonies. «La politique coloniale est fille de la politique industrielle»(l.1) affirme Ferry, soutenant que la colonisation permet d’exporter, créant ainsi de nouveaux marchés pour les pays industrialisés. Selon lui, «tout le monde aujourd’hui veut filet et tisser, forger et distiller» (l.6), évoquant par là l’importance des progrès dans des secteurs tels quel’industrie textile, la sidérurgie et la chimie. Il défend donc l’argument de l’exportation, qui devient nécessaire pour les «Etats riches», «facteur essentiel de la prospérité». D’après Ferry, l’ère industrielle doit dépasser les marchés existants et chercher des «débouchés» pour offrir une situation économique favorable aux pays «où les capitaux abondent et s’accumulent rapidement». La tendancegénérale est à l’industrialisation et à l’exportation, la France doit donc se faire elle aussi sa place, surtout face à la montée de nouveaux états sur la scène internationale. Aux Etats Unis, le Nord industriel remporte la Guerre de Sécession (1861 - 1865) face au Sud tourné vers l’agriculture, permettant ainsi à l’ensemble du territoire de se concentrer sur la poursuite de l’industrialisation.L’Allemagne, qui dispose d’un important potentiel industriel, agricole et humain traverse, dès les années 1870, une période de rapide industrialisation, notamment grâce à la construction de nombreuses industries et à l’extension du chemin de fer. «L’Italie régénérée» dont parle Ferry, sort du Risorgimento, et se voit enfin unifiée, avec la proclamation du Royaume d’Italie en 1861. Elle connaît un nouveaudépart, se réorganise politiquement, et commence tout juste à s’intéresser à la colonisation. La Russie qui «s’apprête» et «grandit», un peu en retard dans le processus industriel, commence à construire des routes, des voies ferrées, des industries.Par «l’avènement des petits Etats», Ferry désigne-t-il peut-être la Suisse, avec sa constitution moderne de 1848, ou encore la Belgique, indépendantedepuis 1831, 2e producteur de charbon et de fer, et même le Japon qui se modernise et sort de son isolement volontaire ce qui se traduit par une croissance du commerce extérieur, une augmentation de la population, la création d’entreprises, d’une monnaie nationale, la construction de chemins de fer... Ces nouvelles puissances en construction sont une raison pour la France d’étendre ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jules ferry clemenceau
  • Politique coloniale de jules ferry
  • Debat ferry clemeceau
  • Debats sur la politique coloniale
  • Le débat colonial sous la 3ème république
  • Colonisation _ Analyse de documents Jules Ferry et Georges Clémenceau
  • Discours de georges clemenceau et jules ferry(intro)
  • Jaures, clemenceau et ferry, trois visions de la république ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !