Début cour de pénal

11879 mots 48 pages
Cours de Droit Pénal

CM le mardi de 12h à 15h45

Introduction : fondement du droit de punir

Le droit pénal pose les interdits fondamentaux qui sont la condition même de toute vie en société. Le droit pénal est défini comme l’ensemble des règles juridiques qui organisent la réaction de l’État vis-à-vis des infractions et des délinquants. Il se compose de plusieurs disciplines : * Droit Pénal Générale * Droit pénale spéciale
Procédure Pénale, toutes trois complémentaires les unes des autres.

Le droit pénal Générale est l’étude de la structure de l’infraction, c’est l’étude de conditions générales pour qu’une personne puisse être considérée comme responsable d’une infraction. Et puis c’est l’étude de la peine générale. Il a donc une vocation de synthèse car il va élaborer une théorie d’ensemble de l’infraction du délinquant et de la peine.

Ceci se retrouve dans le livre 1er du CP (Code Pénal) (111-1 à 133-17 pour les crimes et les délits et les articles R131-1 à R131-36 pour les contraventions)

Le droit Pénal Spéciale va étudier individuellement les différentes infractions (ex : meurtres, viols,…). Et pour chaque infraction il énumère et précise les éléments constitutifs de l’infraction et indiquer la sanction. Ex : Le vol traité à l’art. 311-1 du CP : « Le vol est l’infraction frauduleuse de la chose d’autrui ». Le vol est composé de 2 éléments constitutifs : élément matériel et moral. En quoi le matériel du vol consiste ? Il consiste en un acte de soustraction dont la chose qui appartient à autrui et la personne à l’intention de se l’approprier. L’élément moral est l’intention de s’approprier l’objet. Art.311-3 du CP : le vol est puni de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Ce droit Pénal Spécial ne se contente pas de viser la fonction pénale en général mais pour chaque infraction il définit une peine. Celui-ci est analytique (=/= de synthétique) : c’est une étude détaillée de chaque infraction.

en relation

  • Drkknknk pl^ùp
    2784 mots | 12 pages
  • La responsabilité pénale du chef de l'état sous la cinquième république
    2767 mots | 12 pages
  • Au tribunal
    6240 mots | 25 pages
  • Tous
    3109 mots | 13 pages
  • PENALE
    4468 mots | 18 pages
  • Les droits de la defense en procedure penale
    5196 mots | 21 pages
  • Cour penal
    1872 mots | 8 pages
  • La garde à vue
    5864 mots | 24 pages
  • Irresponsabilité du président de la republique
    1698 mots | 7 pages
  • Droit à un jugement dans un délai raisonnable
    3675 mots | 15 pages