Début.

1784 mots 8 pages
Je suis Marie. Du moins, ce qu'il en reste. Grande brune au yeux noisettes, avec un caractère assez fort pour repousser les personnes qui viennent vers moi. Dotée d'une immense sensibilité, je pense qu'elle me tuera, ainsi que mon côté fleur bleue qui détruit chacune de mes qualités peu à peu. Tout le monde pense que je suis une jeune femme forte, tout le monde ignore qu'un sourire a la capacité d'éstomper de multitudes douleurs. Je pensais que l'amour n'était rien, seulement un sentiment assez étrange pour te combler toute une vie, puis ma facilité à tomber amoureuse m'a fait comprendre la réelle signification. Julian avait changé ma vie. Il l'a rendu meilleur alors qu'il n'était qu'une personne nuisante. Une sorte de bourage de crane me suit depuis de long mois en pensant qu'il est bon et fort et que l'amour est beau. Puis il est parti, il m'a laissé seule entourée de silhouettes qui me répètent les mêmes phrases ideuses à longueur de journée. D'après elles, la vie est belle.

I

C'en était trop. Il posa un regard sur moi avant d'enlacer cette pimbêche incolore, comme si il me disait “Tu vois, je t'ai oublié.”. Il lui faisait écouter la chanson qu'il a fait écouter à toutes les autres passées avant elle, Sail de Awolnation, le volume assez fort pour que je puisse suivre le rythme. J'étais encore persuadé qu'il y avait une différence entre les autres et moi. Quand j'écoutais ce morceau, je ressentais quelque chose de fort frolant la divinité, tandis que les pétasses passées avant ou après moi s'inventaient mélomane pour un peu plus exiter le peu de désir qui vivait en lui. J'étais différente, j'en suis sûre. J'avais réveillé quelque chose en lui, quelque chose qu'il ne connaissait pas. J'ai toujours été touché par les garçons à problèmes. Lui : une mère junkie presque prostitué vivant en HLM et un père assez riche pour rendre paisibles les deux gosses logeants dans la baraque qui n'accueille plus qu'eux. J'oublie la belle mère assez tarrée pour vouloir

en relation

  • Les débuts
    562 mots | 3 pages
  • Debut
    226113 mots | 905 pages
  • Debut
    57541 mots | 231 pages
  • Début
    553 mots | 3 pages
  • Debut
    272 mots | 2 pages
  • Au debut
    405 mots | 2 pages
  • Un début
    1183 mots | 5 pages
  • Debut
    2509 mots | 11 pages
  • Le début
    672 mots | 3 pages
  • Le début
    329 mots | 2 pages