Déclaration du fmi

796 mots 4 pages
La solidité des fondamentaux économiques du Maroc et les politiques globalement saines qu'il a mises en œuvre ont contribué, au fil des ans, à de robustes résultats macroéconomiques. Grâce à ces atouts le pays a bénéficié, en août dernier, d'un accord au titre de la LPL, dont le but est d'offrir une assurance contre les chocs exogènes.
La LPL a en outre contribué à rehausser la confiance des marchés, ainsi qu'en témoigne la réduction des écarts des contrats sur risque de défaut (CDS) en août dernier. De l'avis des services du FMI, le programme des autorités se maintient sur la bonne voie.
«Plus récemment, les solides résultats enregistrés par le Maroc ont été mis à l'épreuve par la détérioration de la situation économique en Europe, le renchérissement du pétrole et des produits alimentaires et, en 2012, par une production agricole inférieure à la moyenne. La croissance du PIB devrait ralentir en 2012 à environ 3 %, même si la croissance hors agriculture se maintiendrait à 4,5 %. Le déficit des transactions courantes devrait dépasser 8 % du PIB, bien que les réserves se soient stabilisées à environ 4 mois d'importations. La confiance des marchés s'est confirmée en décembre avec l'émission réussie d'obligations souveraines pour 1,5 milliards de dollars, dont un tiers à une maturité de 30 ans. Le déficit budgétaire devrait diminuer pour se rapprocher de 6 % du PIB grâce, notamment, à l'ajustement en juin des prix des produits subventionnés. L'inflation devrait rester faible, à 1,3 % en 2012, malgré ces augmentations de prix. À près de 9 %, le taux de chômage est stable et reste particulièrement élevé chez les jeunes.
«Les pressions extérieures devraient persister et une détérioration supplémentaire de l'environnement international n'est pas à exclure. Dans cette conjoncture, le programme des autorités soutenu par la LPL — lequel comprend des mesures structurelles destinées à renforcer la compétitivité, la croissance potentielle et l'emploi, un rééquilibrage des

en relation

  • declaration du regime monaetaire auprés du fmi
    434 mots | 2 pages
  • Economie
    1400 mots | 6 pages
  • La crise grecque
    738 mots | 3 pages
  • Enjeux et perspective de la gouvernance mondiale
    6281 mots | 26 pages
  • Le sommet de l'europe d'octobre 2011
    1026 mots | 5 pages
  • économique
    46375 mots | 186 pages
  • Le fmi prié de surveiller davantage les pays riches
    877 mots | 4 pages
  • Les organisations internationales dans la mondialisation
    3233 mots | 13 pages
  • Système monétaire internatioanl
    492 mots | 2 pages
  • Economie monétaire
    6751 mots | 28 pages